Adriano Panatta : "Roger Federer est le GOAT malgré les 23 Chelems de Novak Djokovic"



by KHALIL SEMLALI

Adriano Panatta : "Roger Federer est le GOAT malgré les 23 Chelems de Novak Djokovic"

Comme le rapporte le journal italien Corriere della Sera, dans une longue interview, Adriano Panatta, vainqueur de Roland Garros 1976, a abordé de nombreux sujets. Il a notamment abordé la question du GOAT, soulignant que Roger Federer est le meilleur, même après les 23 titres du Chelem de Novak Djokovic.

Panatta a expliqué : "Rien ne change pour moi : Roger Federer est le plus grand. Ce n'est pas seulement une question d'esthétique. Ni de statistiques, que l'on aime beaucoup mais qui ne font pas le tour de la question.

Je m'explique mieux : Borg, en quelques années, a concentré plus de victoires en Grand Chelem que Djokovic, Nadal et Federer réunis. Faisons ceci : ils sont tous grands. Il n'y a pas de plus grand. Chacun domine sa période historique.

Les comparaisons n'ont pas beaucoup de sens, ce ne sont que des lubies journalistiques : on change les raquettes, les courts, les balles, la façon d'être sur le court et de jouer au tennis, tout change. Novak Djokovic dit qu'il est le meilleur ? Je propose qu'on fasse avec".

Panatta sur son retour à Paris

L'ancienne légende du tennis italien a ensuite déclaré : "Venir à Roland Garros une fois par an me rend heureux, une très belle chose s'est produite dans ma carrière ici, mais la vie réelle est autre chose.

L'anecdote la plus célèbre est celle des chaussures qui ont disparu du vestiaire avant la finale contre Salomon, j'appelle désespérément Mabrouk, l'employé que nous aimions tous beaucoup : mes chaussures !

Nous découvrons que Bertolucci les a prises par erreur, en recommençant après notre défaite en double. Moralité : coup de fil, les chaussures sont livrées à un pilote d'Alitalia en partance de Fiumicino pour Charles de Gaulle et elles arrivent à Roland Garros une minute avant que je n'entre sur le court."

Le dîner à Paris avec Bjorn Borg et John McEnroe ?

"C'est grâce à Mansour Bahrami, l'ancien tennisman iranien qui organise le tournoi des légendes ici à Paris, un génie.

Rendez-vous au Fouquets, sur les Champs-Elysées. C'était très bien jusqu'à ce que McEnroe se mette à jouer de la guitare... Moi, fidèle à ma règle stricte, l'homme ne danse jamais, je suis restée assis !".

Adriano Panatta Roger Federer Novak Djokovic