Adriano Panatta : "Le fanatisme autour de Jannik Sinner peut être contre-productif "

Le champion de Roland Garros 1976 n'aime pas trop toute l'excitation et le bruit qui entourent son jeune compatriote

by Sarah Ait Salah
SHARE
Adriano Panatta : "Le fanatisme autour de Jannik Sinner peut être contre-productif "
© Getty Images Sport / Graham Denholm

Alors que Niocola Pietrangeli fait écouter à qui veut l'entendre que Jannik Sinner est le joueur le plus complet qui existe et que personne pas même le diable lui-même ne peut lui faire face et le battre d'autres légendes du tennis Italien préfèrent rester assez sobres sur le grand moment que traverse le tout fraichement couronné numéro deux mondial, comme c'est le cas d'Adriano Panatta.

Panatta appelle à la prudence

Le champion de Roland Garros 1976 n'aime pas trop toute l'excitation et le bruit qui entourent son jeune compatriote et il n'a pas hésité à appeler à la prudence dans des propos publiés par Ubitennis: " En Italie, nous avons un champion qui est en train de nous habituer à trop bien faire.

C'est normal que maintenant tous les anciens joueurs viennent commenter, c'est positif pour le mouvement qui est en train de se créer, même si parfois je sens trop de fanatisme autour de Jannik. Honnêtement, je ne pense pas que ce soit nécessaire.

Cela peut aller à l'encontre de l'éducation, de la maturité ou de la gestion de la pression. Nous le présentons comme un grand modèle, beaucoup le prennent en exemple, mais ce qui se passe avec Jannik n'est pas la norme, et cela peut être contre-productif "

Adriano Panatta Jannik Sinner Roland Garros
SHARE