Andrea Gaudenzi : " Une guerre civile au sein du tennis nous détruirait "



by KHALIL SEMLALI

Andrea Gaudenzi : " Une guerre civile au sein du tennis nous détruirait "
© Getty Images Sport / Alexander Hassenstein

Depuis certains jours une rumeur assez difficiles à croire prend de plus en plus d'ampleur et si elle venait à se réaliser, nous assisterions à un changement total du tennis tel que nous le connaissons.

Cette rumeur veut que les tournois du Grand Chelem, cherchent à mettre en place un circuit premium qui engloberait bien-sur les quatre Grands Chelems et tous les masters 1000, ce qui ne laisserait pour l'ATP et la WTA que les tournois de catégorie 500 et 250 ( bien sur les autres tournois mineurs mais ils n'attirent pas énormément de foule ni de joueurs ), autant dire qu'il ne leur resterait rien.

Le président de l'ATP réagit

Andrea Gaudenzi qui est à la tête de l'ATP a réagi a cette rumeur ce qui lui donne encore plus de crédibilité. Gaudenzi alerte qu'une telle division serait très mauvaise pour le tennis : " La division ne crée rien elle ne fait que détruire les valeurs.

Et dans certains cas, même après rétractation, la relation est totalement détruite et il n'existe plus de retour en arrière. Je suis favorable pour une unité complète et pour la recherche de solutions équitables pour tous via des négociations et discussions.

Nous pouvons tous nous mettre d'accord sur de nombreux points, mais nous devons le faire ensemble. En fin de compte, nous sommes une même famille. Nous voulons tous que le tennis s’améliorer et se développe.

Nous sommes dans la même équipe, celle du tennis, une guerre civile n'arrangera rien "