Wimbledon

Le tournoi de Wimbledon ou The Championships, plus communément appelé Wimbledon est l’un des plus prestigieux et anciens tournois du tennis et le troisième Grand Chelem de l’année après l’Open d’Australie et Roland Garros. Il se déroule au l'All England Lawn Tennis and Croquet Club depuis sa première édition qui date de 1877.

D'abord uniquement ouvert aux hommes, il s'ouvre aux femmes en 1884. À partir de 1968 et comme tous les autres tournois, il s'ouvre aux professionnels de toutes les nationalités. Aux côtés du simple messieurs et du simple dames se déroulent aussi des compétitions de double messieurs, double dames et double mixte.

Se jouant sur deux semaines en Juillet, il est le point culminant de la très courte saison sur gazon. Sa surface très rapide est particulièrement idéale pour les joueurs avec un bon jeu de service-volée. Des joueurs de renom y ont fait des matchs épiques et des résultats incroyables au cours des décennies. Lors de l’ère Open on pourra se souvenir de John McEnroe, Pete Sampras, Boris Becker ou Martina Navrátilová et du légendaire Roger Federer qui détient le record de titres avec 8 titres remportés à Londres ! Le Serbe Novak Djokovic le talonne et pourra certainement le dépasser au fils des ans.

Un changement dans la composition du gazon en 2001 a modifié les caractéristiques de celui-ci, accroissant notamment la hauteur des rebonds. Depuis lors, des joueurs au tempérament plus défensif parviennent à s'exprimer de plus en plus à Wimbledon tandis que le service-volée est de moins en moins pratiqué. C’est d’ailleurs pour cette raison que des experts de terre battue comme Rafael Nadal réussiront à y remporter quelques titres. Au niveau des joueurs Britanniques, le seul à avoir briller lors de l’ère Open est Andy Murray qui a remporté deux titres devant son public.

Au-delà d'être le plus ancien tournoi de tennis du monde, le tournoi de Wimbledon possède plusieurs particularités qui le distinguent des autres tournois de tennis. Parmi ces traditions encore en vigueur figure l'obligation pour les joueurs de jouer dans des tenues majoritairement de couleur blanche. Cette obligation remonte à 1963 bien que les joueurs jouent en blanc depuis les premières éditions du tournoi. Cette obligation ne concerne pas les sous-vêtements pouvant être visibles et beaucoup de joueurs souhaitent intégrer plus de couleurs et rompre cette tradition.

Une autre tradition du tournoi est le Sunday Off, c'est-à-dire l'absence de match lors du premier dimanche du tournoi. Il est suivi par le Crazy Monday, ou tous les huitièmes de finales sont joué la même journée. Le cout central est doté d’un box royal réservé uniquement à la famille royale, et jusqu’en 2003 tous les joueurs devaient s’incliner face au box si un membre de la famille royale était présent, aujourd’hui cette obligation n’est plus de mise sauf en présence du monarque ou du prince de Galles.

Les fraises à la crème sont un autre symbole du tournoi et sont excessivement consommées par les spectateurs. Ces dernières années, ce sont environ 28 tonnes de fraises et 7 000 litres de crème qui sont utilisées durant les treize jours que dure le tournoi !

Enfin il est de mise de noter que le tournoi ne tolère aucune publicité sauf pour deux marques précise qui ont le droit d’afficher leur logo la marque de montre de luxe Rolex et l’équipementier de Tennis Slazenger.