Eugenie Bouchard lâchée par ses sponsors?


by   |  LECTURES 1667
Eugenie Bouchard lâchée par ses sponsors?

En 2014, tout le monde désignait Eugénie Bouchard en tant que nouvel espoir d’avenir du tennis féminin, à la suite notamment de la finale décrochée à Wimbledon qui lui permit de grimper à la 5ème place mondiale.

Ses résultats, ainsi que ses beauté et popularité en dehors du court, ont vite fait en sorte qu’elle devienne le sportif le mieux payée du Canada en 2016. Pourtant, dès 2015 sa carrière a pris un tournant déclinant, après notamment le traumatisme crânien qu’elle a subi en tombant dans les vestiaires à l’Us Open.

Malgré la victoire dans le cadre du contentieux judiciaire face à la United States Tennis Association, la 116e mondiale doit maintenant avoir affaire à ses nombreux sponsors qui semblent lui tourner le dos (dont Colgate, Aviva et Usana).

Entretemps, d’après le New York Times Bouchard envisagerait déjà revenir aux raquettes Babolat après avoir entamé un partenariat avec Head en 2018. Nike figure toujours parmi ses sponsors, mais la multinationale américaine a arrêté les gratifications économiques suite à ses (multiples) mauvaises performances sur le court.

Battue sèchement par Sachia Vickery lors de son entrée en lice à Indian Wells, Eugénie a effectivement commenté : “Je n’ai rien de prévu pour l’instant.

[La question des sponsors] n’est qu'à la septième place dans la liste des choses qui me prennent la tête en ce moment. Après ce tournoi je ferai un bilan avec mon entourage pour essayer de comprendre ce qu’il faut faire”.