Ons Jabeur : " J'ai appris qu'il ne faut pas avoir peur d'échouer "

La Tunisienne a vécu des échecs cuisants à Wimbledon mais elle ne perd pas espoir de remporter le tournoi.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Ons Jabeur : " J'ai appris qu'il ne faut pas avoir peur d'échouer "
© Getty Images Sport / Inaki Esnaola

Ons Jabeur fait un bon parcours au tournoi de Berlin puisqu'elle a réussi à se glisser en quarts de finale. La Tunisienne est l'une des plus grandes joueuses du monde cela ne fait aucun doute, son seul souci est peut-être renforcer son mental , chose difficile quand on sait à quel point elle était proche de remporter le plus grand sacre pour une tenniswomen, c'est à dire remporter un Grand Chelem.

Jabeur a été finaliste à deux reprises à Wimbledon et cette saison, elle a décidé de faire l'impasse sur les JO et de se concentrer uniquement sur le Chelem Londonien où elle se débrouille normalement assez bien.

Peur de l’échec?

A quelques jours du départ de la plus grande compétition sur gazon de notre sport, Jabeur a été interrogée sur sa peur de ne jamais pouvoir concrétiser son rêve et celle de reperdre une nouvelle finale : " Dans la vie, il est important d'être conscient de ce que l'on a fait, combien de joueurs auraient rêvé de participer à l'une de ces finales.

Je viens d'un tout petit pays, d'un continent qui rêve de voir un champion du Grand Chelem. Je pense que ce que j'ai accompli est formidable, mais c'est devenu de plus en plus personnel, c'est difficile d'arriver à trois finales et de n'en gagner aucune.

J'ai appris qu'il ne faut pas avoir peur d'échouer, c'est là qu'il faut vraiment être courageuse. Je vais continuer de croire et de rêver "

Ons Jabeur Wimbledon
SHARE