Camila Giorgi aurait arnaqué et volé le propriétaire d'une Villa en Italie

L'Italienne ne se serait pas acquittée de plusieurs mois de loyer d'une villa en plus d'avoir voler du mobilier.

by Khalil Semlali
SHARE
Camila Giorgi aurait arnaqué et volé le propriétaire d'une Villa en Italie
© Getty Images Sport / Minas Panagiotakis

La situation de Camila Giorgi semble empirer au mode d'un véritable feuilleton de télénovelas. L'Italienne, qui serait en fuite sur le sol américain pour éviter de rembourser une grande somme au fisc Italien se retrouve mêlée à un nouveau scandale avec son père cette fois-ci.

Selon la propriétaire d'une villa louée par la joueuse Italienne et son père, ces derniers lui doivent plusieurs mois de loyer et lui auraient volé du mobilier de valeur.

Giorgi est dans de beaux draps

Bien qu'elle ait démenti tout rumeur de fugue aux États-Unis et confirmé sa retraite du tennis, les dernières déclarations du propriétaire de la Villa di Calenzano au journal El corriere de la Sierra ne sont pas pour faire les affaires de Giorgi : " Non seulement ils sont partis sans rien dire avec six mois de loyer impayés - c'est la confession du propriétaire au journal La Repubblica - mais ils ont fait disparaître la moitié du mobilier.

Tapis persans, meubles de prestige, même une table antique d'une demi-tonne. Il s'agit d'un préjudice de 50 à 100 000 euros. Je lui ai écrit pour lui demander de nous rendre au moins nos affaires, et sa réponse a été dédaigneuse, disant qu'il s'agissait d'objets de peu de valeur.

Un comportement odieux pour quelqu'un comme moi qui a subi un préjudice non seulement financier mais aussi émotionnel. Je ne peux pas savoir ce qui est vrai ou ce que Camila doit à l'État, mais je sais ce qu'elle nous doit.

Ces objets font partie de la vie de ma mère et de la mienne : je veux les récupérer, au moins à ce niveau, car pour les milliers et les milliers d'euros d'arriérés de loyer, nous avons perdu tout espoir ".

Des accusations qui si elles venaient à être fondées vont mettre l'Italienne et son père dans de beaux draps.

Camila Giorgi
SHARE