Marketa Vondrousova sur les finales WTA : " Ce n'était pas du tennis "



by KHALIL SEMLALI

Marketa Vondrousova sur  les finales WTA :  " Ce n'était pas du tennis "
© Getty Images Sport / Sarah Stier

Marketa Vondrousova ne digère toujours pas son élimination des finales WTA et l’organisation chaotique du tournoi à Cancun. Cette édition des finales WTA a été très médiatisée mais pas pour le niveau affiché par les participantes mais plus par rapport au fiasco terrible qu'a été ce tournoi.

Entre le court central qui n'a été fini que la veille du tournoi, ou l'absence de courts d’entraînements suffisants ou encore les arrêts incessants dus à la pluie , le choix pour qualifier ce tournoi de débâcle est vaste.

Aryna Sabalenka demi-finaliste du tournoi a indiqué sarcastiquement qu'elle ne savait pas si elle devait rire de la situation ou en pleurer. Iga Swiatek a salué le public et les organisateurs en soulignant que les conditions étaient difficiles; Martina Navratilova a appelé a la démission de Steve Simon, PDG de la WTA et nous en passons.

Maintenant c'est au tour de Vondrousova de donner son avis sur la situation.

Vondrousova compare la BJK Cup aux finales WTA

En ce moment se tient la BJK cup à Séville en Espagne, et le niveau d'organisation n'a absolument rien de comparable à celui offert par Cancun : "Ici, nous avons de beaux courts, pas de vent, pas de pluie.

Je me sens mieux ici (rires). Nous en avons beaucoup parlé avec les autres joueuses, même avant d’aller jouer au Mexique. Nous étions en contact tous les jours. Je pense que nous avons toutes été très déçues : ce n’était pas du tennis.

Nous avons souffert à chaque rencontre et nous n'avons pas pu donner un bon spectacle aux public et notre tennis était loin d'être au niveau requis. J’ai dû stopper mon match contre Gauff cinq fois.

Cela m’a rendu folle. Je sais que ce genre d'aléas arrivent au tennis, mais pas de cette magnitude. Un tournoi comme celui des finales WTA doit être organisé des mis à l'avance, bien avant la fin de l'US Open.

Il faut aussi se renseigner sur les dates et la météo du pays qui accueillera l'événement, cela me semble la chose la plus élémentaire à faire et ca n'a pas été le cas"

Marketa Vondrousova