Simona Halep a présenté un recours formel contre sa sanction de dopage



by KHALIL SEMLALI

Simona Halep a présenté un recours formel contre sa sanction de dopage
© Getty Images Sport - Clive Brunskill / Photographe

Simona Halep a demandé un recours contre sa sanction de suspension pour quatre ans dictée par le Tribunal Arbitral du Sport le 22 septembre dernier. La Roumaine, n'a jamais cessé de clamer haut et fort son innocence dans cette histoire et si l'on allait vers une fin heureuse pour Halep, car il semblerait que ces aliments aient été contaminés par mégarde par une substance dopante, le Roxadustat , le tribunal du sport en a décidé autrement et a infligé une énorme sanction à l'ex numéro une mondiale qui devrait la priver de tournois officiels jusqu'en 2026, autant dire que sa carrière tombe à l'eau.

Le Tribunal Arbitral du Sport ( TAS ) a déclaré avoir formellement recu une demande de recours de la part de la Roumaine : " Le TAS a enregistré l'appel interjeté par la joueuse de tennis roumaine, Mme Simona Halep, contre la décision rendue par le Tribunal de l'Agence internationale pour l'intégrité du tennis (ITIA) en date du 22 septembre 2023, dans laquelle il a été établi qu'elle avait commis des violations des règles antidopage et a été sanctionnée d'une période de suspension de quatre ans commençant le 7 octobre 2022 et de l'annulation de tous les résultats obtenus lors de compétitions ayant eu lieu entre le 29 août 2022 et le 7 octobre 2022, y compris le retrait de toutes les médailles, titres, points et prize money.

"

Pourquoi une telle sanction pour Halep?

Le produit trouvé dans les analyses de Simona Halep lors de l'US Open 2022 est considéré comme un produit dopant qui augmente la production de globules rouges et par conséquent les performances de celui qui en prend.

le Roxadustat, est un médicament antianémique, qui augmente les hormones responsable de stimuler la production d'hémoglobine et de globules rouges. Simona Halep continue à s'entrainer et n’abandonne pas comme elle l'a publié sur ses réseaux sociaux :

Halep reste dans l’espoir que son appel sera accepté et que la sanction sera soit annulée soit à défaut au moins réduite à quelques mois, car si la situation persiste, c'est à 35 ans qu'elle fera son retour sur le circuit et il semble peu probable qu'elle puisse remonter la pente.

Simona Halep