Alizé Cornet se range du côté de Peng Shuai : "Je ne jouerai pas en Chine".

Le tennis revient en Chine après une interruption de quatre ans.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Alizé Cornet se range du côté de Peng Shuai : "Je ne jouerai pas en Chine".
© Clive Brunskill / Staff Getty Images Sport

Le tennis revient en Chine après une interruption de quatre ans. La pandémie et les fortes restrictions adoptées par les gouvernements locaux ne sont pas les seules raisons qui ont éloigné les circuits ATP et WTA de l'Asie de l'Est.

L'année dernière, en effet, l'affaire Shuai Peng a bouleversé les plans et poussé Steve Simon, PDG de la WTA, à prendre une décision difficile. La Chinoise, par le biais d'un message publié sur Weibo, avait d'abord accusé l'ancien vice-premier ministre et membre du Comité permanent du Politburo communiste Zhang Gaoli de violence et de viol.

Ses profils sociaux ont soudainement disparu du web et on est resté sans nouvelles d'elle pendant plusieurs mois. Une affaire qui a choqué l'opinion publique et qui a été dénoncée par de nombreuses personnalités illustres du monde du tennis et du sport en général.

Seul un email douteux et plusieurs vidéos diffusées par le gouvernement chinois ont permis de faire le point sur l'affaire. La Chine a toujours joué un rôle déterminant d'un point de vue économique pour le circuit WTA.

Alize Cornet a en effet annoncé qu'elle ne participerait à aucun tournoi en Chine pour rester fidèle à ses idées : "Je reste fidèle à mes convictions et attentive à ma santé.

J'ai décidé de ne pas jouer en Chine cette année. Ma saison reprendra donc en octobre. A bientôt ! "

À propos de l'affaire Peng

Des preuves qui n'ont convaincu personne, car Peng est toujours apparue en compagnie de journalistes de journaux étatiques ou semi-étatiques.

Le Comité international olympique a ainsi organisé un appel vidéo avec Peng, qui aurait rassuré tout le monde sur son état de santé. Une interview donnée au journal L'Equipe début 2022 a finalement vu Peng revenir sur toutes les accusations et parler d'un malentendu.

La WTA semble donc avoir abandonné le champ de bataille, en 2022 elle a annulé tous les tournois en Chine, et a annoncé que le circuit féminin reviendrait à accueillir des tournois dans le pays asiatique par un communiqué tout sauf convaincant : "Après 16 mois de suspension de la compétition en Chine, il n'y a pas eu de signes de changement.

Puisque nous n'atteindrons jamais nos objectifs, nous ne pouvons pas permettre à nos joueuses de payer le prix ultime".

Alize Cornet Peng Shuai
SHARE