Naomi Osaka : "J'ai dû faire face à plus de stress que prévu"

Pour la Japonaise, le succès sur gazon dépend du service et d'une attitude agressive

by Shyrem
SHARE
Naomi Osaka : "J'ai dû faire face à plus de stress que prévu"

Naomi Osaka a expliqué comment son état d´esprit a changé par rapport à il y a 12 mois, alors qu´elle n´avait pas encore gagné un titre en Grand Chelem : "Mentalement, ça a été beaucoup plus de stress et de pression que je n´aurais pu l'imaginer.

Je ne pense pas que quelque chose aurait pu me préparer à cela, surtout que je suis quelqu'un qui réfléchi un peu trop. Je pense donc que c’est mieux pour moi maintenant d’être, disons, moins bien classée (...) car le seul avantage [d’être n.

2 ici, à Wimbledon ndlr] est que si vous remportez le tournoi, vous êtes automatiquement n.1. C’est pour moi un très gros objectif. Et je n´ai pas à penser à défendre le classement ou quoi que ce soit.

De plus, je suis très heureuse pour Ashleigh [Barty]. Elle est incroyable. Je pense que toute son histoire sur la façon dont elle a quitté [le tennis] pour revenir ensuite est super cool. C’est un peu difficile [l’adaptation à l’herbe], d’autant plus que c’est beaucoup plus imprévisible que la terre battue.

Mais j'estime que cela devrait être bon pour moi car tout est très fortement dépendant du premier service, du fait d’être la première joueuse agressive. J´ai essayé d´apprendre tous les jours. Je pense que cela a été une expérience qui rend beaucoup plus humble".

Naomi Osaka
SHARE