Miyu Kato frappe une ramasseuse de balles en pleine poitrine et est disqualifiée

C'est incroyable ce qui s'est passé dimanche 4 juin à Roland Garros 2023, lors d'un match de double féminin.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Miyu Kato frappe une ramasseuse de balles en pleine poitrine et est disqualifiée

C'est incroyable ce qui s'est passé dimanche 4 juin à Roland Garros 2023, lors d'un match de double féminin. La paire formée par la Polonaise Aldila Sutjiadi et la Japonaise Miyu Kato, tête de série numéro 16 du tableau, a été disqualifiée du tournoi du Chelem pour une action pratiquement identique à celle de Novak Djokovic à l'US Open 2020.

En effet, Kato, à la fin d'un jeu gagné, a envoyé une balle vers le côté opposé du court avec un revers pas particulièrement puissant. La trajectoire, très haute, a malencontreusement touché une ramasseuse de balles au niveau de la poitrine.

Celle-ci a fondu en larmes de douleur, attirant l'attention de l'arbitre de chaise et du duo adverse, la Tchèque Marie Bouzkova et l'Espagnole Sara Sorribes Tormo, qui se sont alors rendu compte de la situation.


Miyu Kato touche violemment la poitrine d'une ramasseuse de balles

Un peu plus tard, l'arbitre déclare le match terminé, disqualifiant les deux joueuses.

L'épisode a déchaîné le web, qui s'est pratiquement divisé et a contesté la décision. Tout comme en 2020, lorsque la victime de l'événement désagréable était le champion serbe, également dans cette circonstance, l'arbitre de chaise a appliqué le règlement à la lettre, même si le coup de Miyu Kato était involontaire, avec le jeu pratiquement à l'arrêt, ne visant pas la ramasseuse de balles et avec une balle pas si forte que cela.

Une mauvaise blague pour les deux, qui avaient perdu le premier set au tie-break par 7 points à 1 mais qui menaient 3-1 dans le deuxième set. Des actions de ce genre continuent à se produire dans le monde du tennis.

Il y a des joueurs qui (peut-être dans un moment de colère pendant le match) ont la chance de ne toucher personne sur le court et d'autres qui, sans le vouloir, causent des dommages qui coûtent très cher (dans ce cas, la disqualification immédiate).

A propos de Nole, la grande performance et un adversaire plus abordable que les précédents ont permis au Serbe de passer les huitièmes de finale à Roland Garros : contre le Péruvien Varillas il a gagné en trois sets, avec le résultat de 6-3, 6-2, 6-2.

Une performance dominante, avec seulement quelques passages à vide, dictés par des manques de concentration et par le vent, son ennemi en cette première semaine de Roland-Garros. Ce qui ne l'empêche pas d'établir un record : 17 fois en quarts de finale de Roland Garros.

Roland Garros
SHARE