Sabalenka: Je n'ai jamais vécu autant de haine certaines Ukrainiennes sont agressives

La star du tennis biélorusse Aryna Sabalenka déclare que les 12 derniers mois ont été extrêmement difficiles dans les vestiaires.

by Khalil Semlali
SHARE
Sabalenka: Je n'ai jamais vécu autant de haine certaines Ukrainiennes sont agressives

La star du tennis biélorusse Aryna Sabalenka déclare que les 12 derniers mois ont été extrêmement difficiles dans les vestiaires, car elle n'a "jamais été confrontée à autant de haine".

Le 24 février 2022, la Russie a envahi l'Ukraine. Depuis, les relations entre les joueuses russes, biélorusses et ukrainiennes sont très tendues. "C'était vraiment, vraiment difficile pour moi parce que je n'avais jamais été confrontée à autant de haine dans le vestiaire.

Bien sûr, il y a beaucoup de haters sur Instagram quand vous perdez les matchs, mais dans le vestiaire, je n'ai jamais été confronté à ça. C'était vraiment difficile pour moi de réaliser qu'il y a tant de gens qui me détestent vraiment sans raison, sans aucune raison.

Je veux dire, je n'ai rien fait", a déclaré Sabalenka, selon Tennis365.


Sabalenka : Je n'ai jamais rien fait de mal aux Ukrainiens.

Certains joueurs de tennis ukrainiens ont ouvertement accusé les joueurs russes et biélorusses de soutenir les régimes de leurs gouvernements.

C'est l'une des principales raisons pour lesquelles il y a des tensions entre les joueurs russes, biélorusses et ukrainiens. Sabalenka, qui est le plus grand nom du tennis biélorusse, a admis que cela l'avait gênée au début.

Mais elle s'est ensuite dit qu'elle n'avait jamais rien fait de mal au peuple ukrainien. "J'ai vraiment eu du mal avec ça parce que je me sentais mal, comme si j'avais fait quelque chose et que ce n'était pas bon dans le vestiaire avec certaines des filles ukrainiennes.

Mais je me suis rendu compte que ce n'était pas de ma faute et que je ne leur avais rien fait de mal. Et je suis presque sûre que les autres athlètes russes et biélorusses n'ont rien fait aux Ukrainiennes.

Je me suis rendu compte qu'il s'agissait d'émotions et que je devais les ignorer et me concentrer sur moi-même en sachant que je n'avais rien fait de mal. Et je ne peux pas contrôler les sentiments des autres.

On dirait que tout le monde s'ignore. Pas tout le monde en fait, je parle encore à certaines Ukrainiennes, mais il y a des filles qui sont vraiment agressives envers nous. Je reste donc à l'écart", a déclaré Sabalenka.

Aryna Sabalenka
SHARE