"Simona Halep a des problèmes de thyroïde", affirme son ancien entraîneur.

L'ex- entraîneur de Simona Halep, Adrian Marcu, a été étonné par la nouvelle de la suspension de la Roumaine.

by Sarah Ait Salah
SHARE
"Simona Halep a des problèmes de thyroïde", affirme son ancien entraîneur.

L'ancien entraîneur de Simona Halep, Adrian Marcu, a été étonné par la nouvelle de la suspension de l'icône du tennis roumain pour dopage et son seul scénario possible est que le médicament que Halep prend pour traiter des problèmes de thyroïde aurait pu contenir la drogue interdite.

"Je peux dire que je connais assez bien Simona. J'ai beaucoup travaillé avec elle et je sais que c'est une athlète qui, en termes de médicaments, a toujours été prudente. Honnêtement, je ne peux pas croire qu'elle aurait fait une telle chose, d'autant plus que c'est quelque chose qui aurait amélioré son côté physique, qui était de toute façon de premier ordre.

Je ne sais pas pourquoi elle aurait fait cela", a déclaré Marcu pour la publication roumaine Digi Sport. "Si on y réfléchit, le point fort de Simona était la partie physique. Je suis étonné que cela soit arrivé.

Ils vont faire de leur mieux et voir d'où vient cette substance. Une athlète de la valeur de Simona doit, avant tout, annoncer chaque jour où elle sera le lendemain, et je crois que Simona a effectué des centaines de contrôles antidopage.

Je pense qu'il est difficile qu'il s'agisse d'une erreur médicale, mais je sais que Simona a également des problèmes de thyroïde. C'est une situation difficile pour une grande athlète, qui, je pense, est juste et honnête.

Je la connais depuis longtemps et j'étais avec elle 24 heures sur 24. À proprement parler, je ne vois pas comment cela a pu se produire. Je lui ai parlé, mais je n'aurais pas grand-chose à vous dire." "Je lui ai juste dit si je pouvais l'aider en quoi que ce soit.

Je pense que cela est une erreur et je lui souhaite beaucoup de succès pour prouver que ce n'était pas le cas", a déclaré Adrian Marcu, cité par Digi Sport.

La réaction de Halep après le contrôle antidopage.

Halep a publié une déclaration suite à la controverse, affirmant qu'elle n'a jamais envisagé de tricher de quelque manière que ce soit.

"J'ai été informée que j'ai été contrôlée positive à une substance appelée Roxadustat en quantité extrêmement faible, ce qui a été le plus grand choc de ma vie.

Tout au long de ma carrière, l'idée de tricher ne m'a jamais traversé l'esprit une seule fois, car c'est totalement contraire à toutes les valeurs avec lesquelles j'ai été éduquée." "Face à une situation aussi injuste, je me sens complètement perdue et trahie.

Je me battrai jusqu'au bout pour prouver que je n'ai jamais pris sciemment de substance interdite et j'ai confiance que, tôt ou tard, la vérité éclatera. Il ne s'agit pas de titres ou d'argent. Il s'agit de l'honneur et de l'histoire d'amour que j'ai développée avec le tennis au cours des 25 dernières années", a déclaré Mme Halep dans un communiqué.

Simona Halep
SHARE