Simona Halep a échoué à un contrôle antidopage à l'US Open.

La numéro 9 mondiale et double championne de l'US Open, Simona Halep, a été provisoirement suspendue.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Simona Halep a échoué à un contrôle antidopage à l'US Open.

La numéro 9 mondiale et double championne de l'US Open, Simona Halep, a été provisoirement suspendue par l'Agence internationale pour l'intégrité du tennis. La joueuse de 31 ans a fourni un échantillon pendant l'US Open, et celui-ci contenait une substance interdite, le Roxadustat.

Simona a perdu contre Daria Snigur au premier tour à New York, subissant une opération mineure et manquant le reste de la saison. La Roumaine s'est déclarée innocente, et sa bataille juridique est sur le point de commencer.

Ces dernières années, Simona a dû faire face à des blessures qui lui ont fait perdre sa place au sommet, alors qu'elle avait fait de gros progrès en 2022. La Roumaine a été demi-finaliste à Wimbledon, mais il n'est pas certain qu'elle reprenne la compétition après une nouvelle choquante.

Le rapport complet de l'ITAI : L'Agence internationale pour l'intégrité du tennis (ITIA) a confirmé que Simona Halep, joueuse de tennis roumaine de 31 ans, a été provisoirement suspendue en vertu de l'article 7.12.1 du programme antidopage du tennis (TADP).


L'ITIA a envoyé à la joueuse une notification de précharge d'une violation des règles antidopage le 7 octobre 2022 en vertu de l'article 2.1 du programme (présence d'une substance interdite dans l'échantillon d'un joueur) et/ou de l'article 2.2 (utilisation d'une substance interdite sans AUT valide).

Simona Halep a échoué à un contrôle antidopage

Halep, qui est classée 9e à la WTA, a fourni un échantillon lors de sa participation à l'US Open en août 2022.

L'échantillon a été divisé en échantillons A et B et l'analyse ultérieure a révélé que l'échantillon A contenait du FG-4592 (Roxadustat), qui est une substance interdite figurant dans la liste des interdictions de l'Agence mondiale antidopage (AMA) pour 2022.

Les résultats d'analyse anormaux pour des substances non spécifiées entraînent une suspension provisoire obligatoire. La joueuse a exercé son droit de demander que l'échantillon B soit analysé, ce qui a confirmé le résultat de l'échantillon A.

Pendant sa suspension provisoire, la joueuse n'a pas le droit de participer ou d'assister à des compétitions de tennis organisées par les instances dirigeantes de ce sport. L'ITIA est la tierce partie déléguée, en vertu du Code mondial antidopage de la Fédération internationale de tennis, l'organe directeur international du sport du tennis et signataire du Code.

L'ITIA est responsable de la gestion et de l'administration de la lutte contre le dopage dans le tennis professionnel, conformément au TADP 2022.

Simona Halep Us Open
SHARE