Emma Raducanu réagit à sa première victoire depuis l'US Open.

Raducanu a remporté son premier match depuis l'US Open.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Emma Raducanu réagit à sa première victoire depuis l'US Open.

Emma Raducanu a reconnu qu'elle ne voulait pas vraiment gagner par abandon, mais a ajouté qu'elle était heureuse d'être en huitième de finale à Portoroz. Lundi, Raducanu avait une avance de 6-2 5-3 avant que Yastremska ne se retire pour cause de blessure.

Après le match, Raducanu n'a pas voulu critiquer Yastremska, qu'elle a décrite comme "une compétitrice extrêmement féroce". "Personne ne veut gagner à cause d'un abandon", a déclaré Raducanu, selon Eurosport.

"Dayana est une compétitrice extrêmement féroce. Je savais donc que ce serait un match difficile en y allant. Je suis vraiment heureuse de la façon dont je suis restée dans les points et je me suis battue tout au long du match.

Je suis donc heureuse d'être au prochain tour".


Raducanu remporte son premier match depuis l'US Open

Yastremska a servi le premier jeu du match avant que Raducanu n'obtienne deux breaks consécutifs et ne gagne quatre jeux d'affilée pour prendre une avance de 4-1.

Menée par deux breaks dans le premier set, Yastremska a refusé d'abandonner et a récupéré un break dans le sixième jeu. Mais Yastremska a continué à se battre sur son service et Raducanu a de nouveau breaké dans le septième jeu pour prendre une avance de 5-2.

Dans le huitième jeu, Raducanu a servi de façon routinière pour le premier set. Après avoir remporté le premier set, Raducanu a obtenu le premier break du deuxième set dans le troisième jeu pour prendre une avance de 2-1.

Yastremska a eu l'occasion de récupérer le break dans le quatrième jeu, mais a manqué deux balles de break, Raducanu prenant une avance de 3-1. Dans le huitième jeu, Yastremska a manqué une autre balle de break alors que Raducanu prenait une avance de 5-3, juste avant que l'Ukrainienne n'abandonne le match.

Raducanu jouera ensuite la gagnante du match entre Elizabeth Mandlik ou Anna-Lena Friedsam. Il reste à voir jusqu'où Raducanu peut aller pour ses débuts à Portoroz.

Emma Raducanu Us Open
SHARE