Bianca Andreescu répond aux accusations de simulation contre Daria Kasatkina.

La Canadienne regrette que les gens ne se mettent pas à la place des athlètes.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Bianca Andreescu répond aux accusations de simulation contre Daria Kasatkina.

La star canadienne du tennis Bianca Andreescu a lu ce qui a été écrit à son sujet sur les médias sociaux et a fermement nié qu'elle aurait jamais simulé une blessure pour prendre l'avantage sur son adversaire.

Mardi, la favorite locale Andreescu a donné le coup d'envoi de sa campagne à l'Open Banque Nationale de Toronto. Andreescu semblait avoir des problèmes de forme et de respiration, mais elle a finalement réussi à battre Daria Kasatkina en deux sets 7-6 (5) 6-4.

Dans un message posté sur son Instagram, Andreescu a affirmé qu'elle s'était effectivement sentie étourdie et nauséeuse pendant le match contre Kasatkina. "Merci à tous ceux qui sont venus nous soutenir ce soir", a écrit Andreescu dans sa story Instagram.

"C'était électrique ! !! J'ai vu quelques commentaires/messages sur ce qui s'est passé pendant mon match et je voulais y répondre. Je ne me sentais vraiment pas bien. J'avais des vertiges et des nausées.

Rien à voir avec mon dos, heureusement, mais je n'avais pas l'intention de faire du mal ou de distraire mon adversaire ou qui que ce soit d'autre." "Essayez d'être à notre place et voyez comment vous vous en sortez.

En tout cas, je suis heureuse de joueur un autre jour ici à Toronto et je me sens beaucoup mieux. On se voit tous demain".

Andreescu : Abandonner à Toronto n'était pas une option pour moi

"Je voulais vraiment pousser jusqu'au bout, c'est le terrain sur lequel j'ai grandi et le retrait n'était pas une option pour moi ce soir", a écrit Andreescu.

"Cela me rend triste de voir que les gens croient vraiment que nous puissions simuler des malaises. Nous, les athlètes, nous passons par des blessures, des maladies, etc. La dernière chose que je veux faire, c'est mettre plus d'huile sur le feu, surtout si c'est faux !

Ça n'a pas de sens. Oui, j'aimerais être capable de ne pas montrer que je ne vais pas bien, mais je suis aussi un être humain, au bout du compte."

Bianca Andreescu Daria Kasatkina
SHARE