Naomi Osaka explique sa décision de mettre fin à son partenariat avec Wim Fissette.

Osaka revient à l'action cette semaine au Citi Open de Washington.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Naomi Osaka explique sa décision de mettre fin à son partenariat avec Wim Fissette.

La quadruple championne du Grand Chelem Naomi Osaka a révélé qu'elle et son entraîneur Wim Fissette ne se sont pas séparés en mauvais termes, car elle a simplement senti qu'elle avait besoin d'une "énergie différente" dans son équipe .

Osaka et Fissette ont connu un partenariat fructueux de deux ans, qui s'est traduit par deux victoires en Grand Chelem - la Japonaise a remporté l'US Open 2020 et l'Australian Open 2021. Le mois dernier, Fissette a annoncé dans un post Instagram que lui et Osaka avaient décidé de mettre fin à leur partenariat.

"C'était vraiment de bons moments avec Wim et c'est un entraîneur réellement incroyable", a déclaré Osaka à WTA insider. "Nous ne nous sommes pas séparés en mauvais termes.

J'ai juste senti que j'avais besoin d'une autre énergie, et en même temps, c'est un gars très ambitieux. Je me blessais et je suis sûre qu'il aurait voulu aller à Wimbledon même dans ces conditions.

C'était donc deux mentalités différentes, je dirais. Mais c'est toujours un gars très cool. Je confirme donc qu'il n'y a pas eu de mauvaises choses entre nous".

Osaka fait revenir son père

Osaka ne sera pas seule lors de la tournée nord-américaine sur surface dure puisqu'elle sera accompagnée de son père Léonard François.

Francois a été l'entraîneur principal d'Osaka jusqu'à la saison 2018 et la jeune femme de 24 ans pense que son père pourrait être le rafraîchissement dont elle a besoin. "Je voulais faire revenir mon père parce qu'il me fait toujours sortir des sentiers battus", a déclaré Osaka.

"Chaque fois que je pense que quelque chose est vraiment mauvais, il me fait toujours réaliser que les choses sont beaucoup plus positives qu'elles ne le semblent. Quand je suis stressée, il se met à danser ou à faire quelque chose pour que je me sente mieux.

C'est donc agréable de l'avoir près de moi et cela me rappelle les moments où j'étais enfant. Pour l'instant, il serait mon principal entraîneur. Je lui donnerais ce titre". Après avoir fait l'impasse sur toute la saison sur gazon en raison d'une blessure au talon d'Achille, Osaka revient à l'action cette semaine au Citi Open de Washington.

Naomi Osaka
SHARE