Andy Roddick parle de Naomi Osaka qui s'ouvre sur ses problèmes de santé mentale.



by SARAH AIT SALAH

Andy Roddick parle de Naomi Osaka qui s'ouvre sur ses problèmes de santé mentale.

L'ancien numéro un mondial Andy Roddick déclare que beaucoup de gens traversent beaucoup de choses et qu'il respecte Naomi Osaka pour avoir fait son coming-out et s'être ouverte publiquement à ses problèmes de santé mentale.

Grâce à Osaka, la santé mentale des athlètes fait l'objet d'une attention accrue. "Je pense que beaucoup de gens traversent beaucoup de choses et je respecte Naomi pour avoir fait son coming-out et en avoir parlé", a déclaré Roddick sur le podcast Kasich et Klepper.

La saison dernière, Osaka a pris deux pauses du tennis pour s'occuper de sa santé mentale. Osaka a commencé cette saison en Australie, mais elle n'a joué que six tournois cette année. Osaka n'a pas beaucoup joué au cours des trois derniers mois en raison d'une blessure au talon d'Achille.

En mars, elle a rappelé qu'elle peut encore faire de grands résultats puisqu'elle a atteint la finale de Miami avant de perdre contre Iga Swiatek.


Roddick : Je ne pense pas qu'Osaka ait repris du poil de la bête

"Je pense qu'elle a pris beaucoup de temps libre l'année dernière et je ne pense pas qu'elle ait recommencé à jouer comme avant", a déclaré Roddick.

"Vous savez, dans ce jeu, il faut des répétitions, il faut pouvoir jouer des tournois et que l'on puisse s'entraîner autant que l'on veut. Je suis sûr qu'il y a eu beaucoup de préparation pour les débats des primaires, mais tant que l'on n'est pas sur la scène, ce n'est pas la même chose, n'est-ce pas ? Il faut trouver un petit rythme." Par ailleurs, Roddick a décrit Osaka comme une "jeune femme très brillante" et il pense que la Japonaise est toujours l'un des talents les plus excitants du jeu.

"Naomi est une jeune femme très brillante", a déclaré Roddick. "Elle a dit publiquement qu'elle avait quelques regrets sur ce qui s'est passé à Roland-Garros l'année dernière où elle a écrit un post Instagram en quelque sorte pour le dire avant de parler réellement aux directeurs du tournoi.

Je pense que l'agence a probablement un peu à voir avec cela, mais elle est évidemment l'une des perspectives vraiment excitantes du tennis féminin."

Andy Roddick Naomi Osaka