Elena Rybakina et sa réponse tranchante lorsqu'on lui demande si elle se sent russe.



by SARAH AIT SALAH

Elena Rybakina et sa réponse tranchante lorsqu'on lui demande si elle se sent russe.

Elena Rybakina est apparemment fatiguée de recevoir des questions sur sa nationalité, car elle a souligné être heureuse de représenter le Kazakhstan. Rybakina, 23 ans, est née à Moscou et a représenté la Russie jusqu'en 2018, date à laquelle elle a changé de nationalité.

Jeudi, Rybakina a éliminé Simona Halep 6-3 6-3 pour atteindre sa première finale en Grand Chelem à Wimbledon. Lors de sa conférence de presse d'après-match, un journaliste a décidé de poser à Rybakina ce qui semblait être une question très délicate : vous sentez-vous toujours russe ? "Qu'est-ce que cela signifie pour vous de se sentir ? Je veux dire, je joue au tennis, donc pour moi, je profite de mon temps ici", a déclaré Rybakina, selon Tennis365.

" Je compatis avec les joueurs qui n'ont pas pu venir ici, mais je profite simplement de jouer ici sur la plus grande scène, de profiter de mon temps et d'essayer de faire de mon mieux ". "Je joue déjà pour le Kazakhstan depuis longtemps.

Je suis vraiment heureuse de représenter le Kazakhstan. Ils ont cru en moi. Il n'y a plus de question sur ce que je ressens. C'est juste déjà un long moment, mon parcours en tant que joueur kazakh. Je suis né en Russie, certes, mais je représente le Kazakhstan." "Je ne sais pas pourquoi nous devons revenir sur ce sujet.

Aujourd'hui pour mon match, par exemple, le président de notre fédération est venu me soutenir. C'est vraiment quelque chose d'énorme. C'est un soutien incroyable que je ne peux qu'apprécier".

Rybakina à affronté Ons Jabeur en finale

Rybakina a joué à merveille au cours des deux dernières semaines et sa performance contre Halep a été un véritable coup de maître.

Pour sa première demi-finale en Grand Chelem, Rybakina s'est montrée agressive et a joué ses coups contre la double championne du Grand Chelem, Halep. Maintenant, Rybakina a encore fait mieux, en affrontant Jabeur, classée deuxième, en finale de Wimbledon, elle a réussi l'exploit de remporter son premier titre du Grand Chelem et rentrer dans l'histoire.

Elena Rybakina