La WTA inflige une lourde amende à Wimbledon pour le ban des russes et biélorusses.

Les répercussions de la décision de Wimbledon semblent devenir de plus en plus lourdes.

by Sarah Ait Salah
SHARE
La WTA inflige une lourde amende à Wimbledon pour le ban des russes et biélorusses.

La WTA a infligé à la LTA et à Wimbledon une amende d'un million de dollars. La directrice générale de Wimbledon, Sally Bolton, a confirmé qu'ils avaient fait appel de cette amende.

En avril, Wimbledon a imposé des interdictions aux joueurs russes et biélorusses. Peu après l'annonce de Wimbledon, la LTA a interdit aux joueurs russes et biélorusses de participer à toute compétition sur gazon en Grande-Bretagne.

"Je pense que la première chose à dire est que cela fait l'objet d'un processus juridique, donc je ne peux pas commenter spécifiquement sur ce point", a déclaré Bolton, par Tennis365. Lorsqu'on lui a demandé si l'AELTC allait faire appel, Bolton a répondu : "Oui, nous avons fait appel".

L'AELTC organise Wimbledon, tandis que la LTA est l'organe directeur du tennis en Grande-Bretagne. "Nous sommes des organisations distinctes et nous avons reçu des amendes distinctes, donc nous abordons la question séparément, mais elle est soumise à un processus juridique, donc je ne peux pas en dire plus", a ajouté M.

Bolton.


Wimbledon maintient sa décision

Wimbledon a reçu de nombreuses critiques suite à sa décision d'interdire aux joueurs russes et biélorusses de participer au tournoi de cette année.

Rafael Nadal et Novak Djokovic ne sont que quelques-uns des noms qui ont critiqué Wimbledon et déclaré que leur décision était "injuste". Cependant, l'AELTC ne regrette pas sa décision.

"Nous avons réfléchi vraiment, vraiment longtemps et durement à cette décision. C'était une décision incroyablement difficile et délicate à prendre. Nous ne l'avons pas prise à la légère.

Nous avons soigneusement réfléchi aux ramifications de cette décision. Mais c'était absolument la bonne résolution pour nous. C'était la seule option viable dans le contexte des directives gouvernementales en vigueur et nous nous en tenons à cette décision.

Nous acceptons que d'autres aient un point de vue différent, mais nous restons ferme sur notre choix", a déclaré M. Bolton. Cette année, le tournoi de Wimbledon ne met pas en vedette le numéro un mondial Daniil Medvedev et la demi-finaliste de Wimbledon de l'an dernier, Aryna Sabalenka.

Wimbledon
SHARE