John McEnroe sur la crise d'angoisse d'Emma Raducanu : Cela arrive tout le temps!



by   |  LECTURES 1034

John McEnroe sur la crise d'angoisse d'Emma Raducanu : Cela arrive tout le temps!

L'ancien septuple champion du Grand Chelem John McEnroe affirme qu'il ne regrette pas les commentaires qu'il a faits sur Emma Raducanu il y a 12 mois et insiste sur le fait qu'il ne voulait pas nuire à la jeune femme de 19 ans.

L'année dernière, une wildcard, Raducanu, a atteint les huitièmes de finale de Wimbledon avant d'abandonner contre Ajla Tomljanovic. Raducanu s'est retirée en raison de "difficultés respiratoires" et il semble qu'elle ait fait une crise d'angoisse sur le court.

"Je me sens mal pour Emma, évidemment. Il semble que c'est devenu un peu trop, ce qui est compréhensible", a déclaré McEnroe sur la BBC il y a un an. "Combien de choses les joueurs peuvent-ils supporter ? Cela vous fait regarder les gars et les filles qui ont été au top pendant si longtemps - comment ils peuvent gérer cela.

Espérons qu'elle apprendra de cette expérience."

McEnroe : je suis du côté de Raducanu

McEnroe, une légende du tennis qui travaille aujourd'hui comme commentateur de tennis, dit que les joueurs souffrant de crises d'anxiété sur le terrain existent depuis aussi longtemps qu'il a été dans le monde du tennis.


"Je ne dirais rien de différent. Je n'ai jamais rencontré Emma, je ne faisais que donner une idée de ce que je pensais qu'il se passait, en me basant sur 40 ou 45 ans de présence dans le monde du tennis professionnel.

J'ai quatre filles moi même", a déclaré McEnroe au Daily Mail. "Cela arrive tout le temps. Ce n'est pas comme si elle était la première personne à qui cela arrivait, cela se passe depuis l'époque où je jouais."

En réfléchissant davantage à ce qui s'est passé 12 mois plus tôt, McEnroe a déclaré qu'il était heureux que Raducanu ait pu rebondir à l'US Open et remporter son premier titre du Grand Chelem.

"J'essayais de la soutenir sans savoir exactement ce qui se passait. Et je me sentais mal pour elle. Et j'ai été étonnée qu'elle ait pu s'en sortir et remporter soudainement l'US Open.

Je suis de son côté. Pour le bien du tennis, j'aimerais qu'elle puisse atteindre son potentiel", a déclaré McEnroe.