Pourquoi les professionnels ou les amateurs ne servent-ils jamais à la cuillère, notamment à 40-0 ou à 0-40?



by   |  LECTURES 1697

Pourquoi les professionnels ou les amateurs ne servent-ils jamais à la cuillère, notamment à 40-0 ou à 0-40?

La question centrale concernant le service à la cuillère est simplement que n’importe quel adversaire, plus ou moins doué, serait en mesure de bien retourner et d’attaquer efficacement le filet.

Ceci étant dit, un service à la cuillère peut devenir une très utile stratégie dans le cadre de l’enjeu mental du tennis. Cela permet parfois de prendre son adversaire par surprise et le rabaisser avec un coup plutôt mesquin. C’est quelque chose de gênant qui peut potentiellement représenter le tournant d’un match.
L’épisode le plus connu où l’on a servi à la cuillère dans l’histoire du tennis mondial s’est déroulé en 1989 à Roland Garros, lorsque Michael Chang y a eu recours en huitièmes de finale. Atteint des crampes aux jambes, l’Américain avait réussi à gagner un point décisif au cours du cinquième set face à Ivan Lendl, surpris par son engagement à la cuillère. Jetez un oeil à partir de la minute 2:38 dans la vidéo ci-dessous :

 

Lors d’une rencontre, plusieurs joueurs de tennis préfèrent ne rien modifier dans leur jeu tant que le service continue à marcher. Mais si rien n’a l’air de fonctionner dans tous les cas, un engagement à la cuillère peut se révéler un choix tactique très intelligent...