Qu’est-ce que la pubalgie ?


by   |  LECTURES 1199
Qu’est-ce que la pubalgie ?

Qu’est-ce que la pubalgie ?

On entend par pubalgie une inflammation tendineuse d’insertion au niveau des muscles abducteurs de la cuisse, situés dans la zone du pubis :

- Long, court et grand abducteur

- Chétif

- Psoas iliaque

Voici les muscles effectuant une action synergique et secondaire par rapport à l’adduction qui peuvent être impliqués dans cette pathologie :

- Semi-membraneux

- Semi-tendineux

- Pectiné

- Obturateur externe

Sans négliger le fait qu’une hyperactivité du muscle droit de l’abdomen ainsi que de tous les muscles de la zone lombo-pelvienne (carré des reins, lombaires, transversaires épineux) remplissent une fonction de stabilisation et de maintien de la posture verticale.

Qu’y a-t-il à l’origine de la pubalgie ?

Il faut tenir compte de plusieurs facteurs :

- Désordres et asymétries au niveau de la posture

- Surcharges de fonctions, remplies au cours d’une période prématurée (notamment à l'âge de la puberté) ou lors d’une phase d’entraînement où l’on devrait se relâcher

- Un mauvais appui des pieds, à la fois dans la marche et dans la course, ce qui provoque des dysfonctionnements au niveau du pubis

- Une hypertonie excessive développée sur un côté seulement du corps

Il en résulte qu’à la lumière de cette pluralité de causes il faudrait tenir compte des facteurs déclencheurs probables (par exemple, des problèmes au niveau de l’articulation temporo-mandibulaire ATM ou des dysfonctionnements somato-viscéraux).

 

Quels sont les symptômes ? Quels sont les sujets les plus prédisposés ?

Le patient souffre souvent d’une douleur au niveau du pubis, même au repos, qui peut passer de l’état aigu à celui chronique. La douleur peut se manifester suite à un traumatisme, sa survenue pouvant se révéler lente et progressive.

Les hommes sont les sujets les plus affectés par cette pathologie, les femmes jouissant d’une plus grande élasticité des muscles pour des raisons hormonales. Il s’agit notamment des sportifs dont la discipline pratiquée comporte une intervention par des forces de coupure, torsion ou compression : football, rugby, hockey etc.

Les cas des sujets effectuant un travail sédentaire ne sont également pas à négliger. Ceux-ci subissent effectivement un raccourcissement de la chaîne cinétique ouverte.
 

Quels sont les traitements conseillés pour la soigner?

Chez Ryakos, on a recours à une équipe d’experts (kinés, podologues, posturologues, ostéopathes) qui permet de faire face à la problématique “pubalgie” par une approche multidisciplinaire en mesure de bien gérer le grand nombre de facteurs et de causes énumérés jusqu’ici en lien avec cette pathologie.

Par conséquent, le rôle du kiné est celui de traiter les contractures musculaires et les inflammations tendineuses à l’aide de thérapies instrumentales (Tecar, Laser, ondes de choc) associées à des techniques manuelles et de mobilisation.

La posturologie s’occupe de l’extension de la chaîne cinétique fermée, à travers les trois équipes de la Méthode Mézières, dans l’optique de rééquilibrer les dysfonctionnements musculaires et les asymétries posturales.

Le Podologue effectue une évaluation par rapport à la configuration du pied, d’abord par le biais d’un examen baropodométrique et ensuite par une évaluation du patient à la fois en orthostase et en mouvement.

Enfin, l’Ostéopathe se soucie de rééquilibrer des problématiques structurelles et viscéro-somatiques par des manipulations des vertèbres et des techniques viscérales.