Coup droit - premier mouvement



by   |  LECTURES 1410

Coup droit - premier mouvement

" Dans le tennis moderne, l’importance du bras non dominant est devenue fondamentale pour s’assurer une bonne exécution ” (Riccardo Piatti)

Après avoir analysé un échantillon de 10.000 joueur de tennis (parmi les amateurs, les quatrième et troisième série ainsi que les jeunes en dessous de 12, 14, 16 et 18 ans) au cours de 12 ans, il en résulte que plus de 70% d’entre eux n’utilisent pas correctement le bras non dominant lors du premier mouvement en coup droit, ce qui provoque une série d’erreurs jusqu’à la partie finale de la frappe.

Par le biais d’une analyse-vidéo l’on parvient à isoler quelques éléments fondamentaux de la frappe, une sorte d’étape incontournable et standardisée pour toute catégorie de joueur.

Pour mieux illustrer ce concept-ci, nous avons analysé deux éléments essentiels chez trois joueurs très différents (Murray, Nadal et Djokovic), afin de comprendre que l’aspect fondamental du coup droit est toujours le même, l’objectif étant celui de créer plus d’énergie et de contrôle de manière décontractée.