La fondation Tennis World apporte denrées et couleurs à la Tanzanie



by   |  LECTURES 7220

La fondation Tennis World apporte denrées et couleurs à la Tanzanie

Il y a encore quelques mois, le tennis était l’occasion rêvée d’aider les enfants des régions les plus défavorisées d'Afrique. L'objectif principal de la Fondation Tennis World reste en effet la protection des plus démunis.

Si un talent émerge, tant mieux. Mais le cauchemar de COVID-19 a tout changé. La fondation que Federico Coppini a toujours encouragée et bâtie n'a pas arrêté son activité, bien au contraire.

En ces moment difficiles, la fondation de tennis a du redoubler d’efforts pour aider tous ceux qui en avaient besoin. Il s s’agit donc de mettre de côté les raquettes et les balles pour s'occuper des aspects les plus urgents.

C'est pour cette raison que le "Programme d'alimentation des enfants" a été lancé : il s'agit d'un programme qui vise à envoyer une aide à l'école tanzanienne qui a rejoint le projet de la TWF.

Comme toujours, l'arrivée des premiers matériels est une source de grande émotion. Non seulement pour ceux qui les reçoivent, mais surtout pour ceux qui les ont envoyés. Car le bonheur que l’on peut distinguer dans les yeux innocents des enfants n’a pas de prix et ne peut être décrit par de simples mots.

Même l'exercice d'écriture le plus sophistiqué ne suffirait à décrire les vidéos de Tanzanie, dans lesquelles les enfants - dans leurs costumes traditionnels - ont accueilli les cadeaux en dansant et en exprimant de gentils remerciements par le biais de la caméra.

L'aide de la TWF s'est concentrée sur deux aspects : l'éducation et la nutrition. En ce qui concerne la nourriture, Des produits de première nécessité de ont également été fournis : de l'huile, du riz, du pain, du sucre et du sel.

Des aliments que l'on trouve au supermarché et que nous prenons pour acquis. Ce n'est pas le cas en Afrique, où la survie dépend de ces aliments.

Tennis World Foundation est allé encore plus loin.

Après le bien-être physique vient le bien-être psychologique, qui ne peut être développé que par l'éducation.

Les petites classes ont été garnies de fournitures, des stylos, des livres, des cahiers, des crayons, des couleurs et d'autres matériels fondamentaux pour l'enseignement de différentes sortes.

Les yeux et les réactions des enfants, immortalisés dans une vidéo d'un peu plus de 100 secondes, valent tous les sacrifices. Mais cela ne s'arrête pas là : il ne s'agit que d’une première intervention destiné à environ 200-300 enfants.

D'autres suivront. La Tennis World Foundation est particulièrement attentive à la catégorie la plus fragile : les enfants orphelins qui vivent sans le soutien, pourtant nécessaire, de leurs parents.

TWF a envoyé des aides : du lait, des couches et des produits de première nécessité. Jour après jour, la Tennis World Foundation est devenue un point de repère dans toute l'Afrique.

Il existe de nombreuses organisations humanitaires, toutes méritantes, mais la façon dont TWF, se déplaçant toujours avec générosité, est vraiment spéciale. Tous ceux qui l'ont rejointe sont ravis.

Ces résultats sont l'essence qui alimente le feu de solidarité de Federico Coppini, un volcan d'idées et d'initiatives. La prochaine initiative concerne l'Afrique du Sud, en particulier les enfants du township de Stellenbosch.

Le programme est similaire à celui mis en place en Tanzanie : en réalité, il a déjà commencé, mais Coppini - s'appuyant exclusivement sur sa force - a choisi de l'étendre, afin de soutenir une communauté fortement éprouvée par le redoutable mélange de pauvreté et de maladie.

Pour soutenir ces projets et les projets à venir, l’aide des autres est primordiale. La beauté de Tennis World Foundation est qu'elle fait partie du réseau Rapusia.org (www.rapusia.org). Ce dernier est un moteur de recherche doté d'excellentes fonctionnalités, mais avec une grande différence par rapport aux autres : les recettes de chaque recherche vont à divers projets de bienfaisance.

Par son "cœur", l'utilisateur peut choisir l'organisation à laquelle il souhaite reverser les fonds. À l'heure actuelle, la TWF en compte près de 2 500. C'est un bon chiffre mais ce n'est jamais assez.

Donc, l'invitation est toujours la même : télécharger l'application Rapusia et/ou l'utiliser comme outil pour toutes vos recherches en ligne. Sans avoir à dépenser, on peut faire de grandes choses.

Comme tout ce que la Tennis World Foundation fait depuis quelque temps déjà. Des centaines d'enfants, dont le seul malheur a été de naître du mauvais côté du monde, attendent de pouvoir sourire.