‘TENNIS WORLD FOUNDATION’ NOURIT LES ENFANTS DANS LE BESOIN



by   |  LECTURES 416

‘TENNIS WORLD FOUNDATION’ NOURIT LES ENFANTS DANS LE BESOIN

Les chiffres sont utiles, mais ils n'ont pas de cœur. Ils ne racontent pas les histoires derrière. Chaque jour, des millions de personnes observent avec inquiétude les données sur la propagation de la pandémie, dans l'espoir de trouver une lueur d'espoir.

Mais les chiffres ne disent pas ce qui arrive aux personnes touchées, ne serait-ce qu'indirectement. Ils ont déclaré que l'Afrique du Sud est en 30e position en termes de nombre d'infections, mais (comme presque tous les pays), elle a subi un confinement qui a mis des milliers de personnes en difficulté, y compris des enfants qui avaient rejoint le projet de ‘Tennis World Foundation’.

En résumé, la commune de Kayamandi a fermé toutes les écoles depuis plus de deux mois. En plus des dommages sociaux et éducatifs, les enfants en ont encore plus souffert: Ils se sont retrouvés avec un repas de moins.

Oui, car l'école leur donnait de quoi manger au déjeuner. Et les repas, hélas, ne sont nullement supposés. Pour cette raison, la ‘Tennis World Foundation’ –suite à l'initiative de Federico Coppini - est intervenue activement, assurant directement l'ouverture des écoles, ne serait-ce que pour garantir aux enfants la possibilité d’avoir à manger.

Un geste extraordinaire, qui confirme la bonté humaine et sociale du projet ‘Tennis World Foundation’. Depuis sa création, le tennis est l'occasion de garantir la dignité sociale et humaine des enfants.

L’ouragan survenu suite au coronavirus, malheureusement, a mis tout le côté sportif en arrière-plan alors qu'il a alimenté les besoins quotidiens. TWF n'était pas mal préparé.

Les photos qui viennent de Kayamandi sont spéciales. Des enfants sont vus en procession devant une cantine improvisée, à partir de laquelle les volontaires distribuent la nourriture dans d'énormes pots.

Depuis sa création, Tennis World Foundation a fait un choix clair: Travailler exclusivement dans les écoles des quartiers pauvres. Au fil du temps, il a acquis une conscience qui a déclenché l'alarme avec l'avènement de la quarantaine.

"Nous sommes très inquiets que de nombreuses familles soient incapables de nourrir leurs enfants, " a déclaré Coppini. Il a rajouté : "Les enfants sont les membres les plus fragiles de la société et il est inacceptable pour nous de penser que certains de ceux que nous formons peuvent avoir des difficultés à manger".

Pour cette raison, comme d'autres organisations à but non lucratif, TWF a fourni une assistance même si les écoles restent fermées. Toutefois, pour poursuivre le projet, il est urgent de disposer de fonds pour faire face au grand nombre d'enfants affamés qui demandent de l'aide.

Et puis, chacun de nous peut faire quelque chose. Mis à part les systèmes déjà connus pour aider la Fondation (et tous visibles sur le site), il existe depuis un certain temps un autre outil, efficace et gratuit, pour aider.

Cela s'appelle RAPUSIA, et c'est un moteur de recherche simple. La différence est que le revenu de chaque recherche va à la charité, sans se retrouver dans les poches d'une entreprise multinationale.

On a l’espoir que de plus en plus de fans de tennis utilisent RAPUSIA pour leurs recherches et décident de mettre leur "cœur" au programme Afrique du Sud - Alimentation des enfants. RAPUSIA fonctionne de cette façon: le moteur de recherche est associé à différents projets à caractère bénéfique et l'utilisateur peut choisir celui à qui donner son « cœur» et par conséquent les dons issus de chaque recherche individuelle.

L'objectif de ‘Tennis World Foundation’ est de fournir une assistance adéquate pendant au moins 6 mois. Et vous pouvez contribuer de chez vous, sans aucun effort, avec une simple recherche sur le Web, même sur les sujets les plus frivoles.

Vous pouvez faire quelque chose de très important: grâce à ‘Tennis World Foundation’ sans beaucoup d’effort. UTILISEZ RAPUSIA, ET NOUS AIDONS LA PLANÈTE!