Stefan Edberg : "Après Federer, je ne suis plus disponible à me sacrifier"


by   |  LECTURES 2253
Stefan Edberg : "Après Federer, je ne suis plus disponible à me sacrifier"

Récemment contacté par la presse, l’ancien n.1 suédois Stefan Edberg a commenté le succès flamboyant de Roger Federer depuis son retour sur le circuit en 2017. Edberg a notamment souligné que le simple fait de disposer d’un “incroyable talent” ne suffit pas en soi à obtenir autant de succès à l'âge de 36 ans.

Il sait comme personne d'autre qu’il a besoin d’ajuster son jeu au fil du temps”, a expliqué l’ancien mentor de Roger, “S’exprimer sur le court comme le fait Federer, ce n'est pas une question d’éléments basiques. Il y a plusieurs petits détails à maîtriser. Cela dépend à la fois de sa volonté et de sa santé. Il cherchait de nouvelles motivations à l’époque (à l’aube de la saison 2014, ndlr), peut-être il avait besoin d'une voix qui l'aide à mieux se préparer. C’était une collaboration très intense”.

Le partenariat entre Federer et Edberg ayant pris fin en 2015, d’autres joueurs ont songé à contacter le Suédois pour qu’il travaille avec eux : “Croyez-moi, mon téléphone a sonné très souvent et on m’a proposé de très intéressants projets”, a-t-il révélé, “Mais en fin des comptes je n’étais plus prêt à me sacrifier pour le tennis. J’ai sillonné le monde toute ma vie, là une nouvelle phase a commencé. Je fais du sport, travaille dans la finance et passe du temps avec ma famille. Je suis heureux”.