Pat Cash : "Pourquoi Murray ne prend-il pas sa retraite?"


by   |  LECTURES 3041
Pat Cash : "Pourquoi Murray ne prend-il pas sa retraite?"

Pat Cash “le Pirate” n’accorde jamais d’interviews anodins. Il y a tout juste un an, le champion à Wimbledon 1987, ancien 4e mondial, déclarait notamment que Rafael Nadal mettrait fin à sa carrière après la saison 2017. D’après Cash, le n.1 actuel n’était plus en mesure de revenir au top sur le circuit : les événements de cette année ont évidemment démenti les propos incendiaires de l’Australien.

Pourtant, le vieux Pat persiste et signe. Cette fois-ci, il s’est adressé au Britannique Andy Murray (dont la présence à Brisbane, premier tournoi de son 2018, n’est pas encore confirmée) lors d’un entretien avec le site anglais Express, en évoquant par ailleurs les durs engagements que comporte l’activité professionnelle.

J’étais moi-même souvent blessé”, a-t-il raconté, “Je ressentais que j'étais encore capable d'accomplir quelque chose, mais je n’y arrivais plus. Chacun est fait à sa façon. Certains disparaissent car ils en ont marre, d’autres le font à cause des blessures. Moi, je n’ai jamais eu de regrets car je savais que j’avais tout donné. Pourvu qu’on soit motivé, il n’y a aucune raison pour ne pas bien jouer. Parmi les joueurs de ma génération, souvent on parle de ceux qui ont dû avoir affaire à une greffe au niveau du genou ou de la hanche. Mais cela arrive quand on a 40-50 ans”, a-t-il poursuivi.

Cash, ambassadeur du tournoi amical d’Abu Dhabi, s’est donc exprimé sur Murray : “C’est un vrai mystère à mes yeux : pourquoi Murray ne prend-il pas sa retraite pour profiter de sa vie? Il aimerait cela. Le fait de rester sur le circuit professionnel pendant 16 ans est déjà assez. Les gens oublient qu’on n’est pas des footballeurs, qui ne jouent aucun match pendant quatre jours toutes les semaines. Il se déplacent en car pour 2 heures au maximum : ça c’est une vraie vie de rêve, et en plus on gagne beaucoup. Dans le tennis, c’est plus compliqué. Une carrière de 15-16 ans implique peu de temps libre, à moins qu’il n’y ait des pauses pour d’éventuels problèmes physiques. Je ne comprends pas comment font ces garçons pour s’en sortir”.