Serena Williams :"Les dates de l'Open d'Australie ont étés une bénédiction"



by   |  LECTURES 1180

Serena Williams :"Les dates de l'Open d'Australie ont étés une bénédiction"

Serena Williams, après le match d'exhibition qu'elle a gagné contre Naomi Osaka à Adélaïde, est retournée sur le terrain lors du Yarra Valley Classic. La championne américaine a battu Daria Gavrilova au deuxième tour sur le score de 6-1, 6-4 et a remporté les huitièmes de finale du tournoi WTA 500.

Dans une interview au magazine Forbes, Serena Williams a dévoilé un contexte particulier lié à sa blessure subie au tendon d'Achille lors de la demi-finale de l'US Open 2020 perdue face à Victoria Azarenka.

Serena Williams a failli manquer l'Open d'Australie.

"L'Open d'Australie en début février ? C'était génial pour moi, parce que j'avais besoin de plus de temps", a expliqué la championne du Grand Chelem à 23 reprises.

"Je n'ai pas pu m'entraîner à cause de ma blessure. Si l'Open d'Australie avait été joué en temps normal, je ne pense pas que j'aurais été là.

C'était une bénédiction, je dirais. J'ai pris du temps pour récupérer et faire de mon mieux."
Serena Williams a défié Tsvetana Pironkova au troisième tour de l'épreuve WTA à Melbounre : l'Américaine a battu sa rivale en sets consécutifs, pour atteindre les quarts de finale de la Yarra Valley Classic.

En quart de finale, Serena affrontera sa compatriote Danielle Collins. "Il est important pour moi de voir ce qu'elle a réussi à faire. Nous pouvons tous les deux faire encore mieux. Je l'encourage toujours.

Son histoire est une grande histoire", a déclaré Serena. Patrick Mouratoglou a rappelé le début de sa collaboration historique avec Williams dans une récente interview. Il a déclaré "Je pense que notre collaboration a commencé à ce moment parce que j'étais prêt, j'étais fiable dans ce rôle.

Sans Serena, j'aurais probablement atteint le même niveau avec quelqu'un d'autre. Serena n'était pas un accident. Au contraire, elle était déjà une championne quand je l'ai rencontrée, mais avec moi, elle a atteint une autre dimension.

En bref, nous avons explosé en même temps au sein de nos professions respectives. Je ne veux pas qu'on interfère dans mon travail avec elle, c'est pourquoi je ne me mets pas en travers du chemin du travail des autres.

Je connais les choses qu'un agent doit faire, mais je ne le suis plus. Le coach assume 100% des responsabilités, même une partie de la vie de sa joueuse parce que cela pourrait avoir un impact sur elle"