Alexandra Cadantu:"Voir Serena Williams nue m'a choqué pendant une semaine"



by   |  LECTURES 32209

Alexandra Cadantu:"Voir Serena Williams nue m'a choqué pendant une semaine"

Serena Williams est l'une des joueuses de tennis les plus inspirantes de tous les temps, mais pour la roumaine, numéro 292 mondiale, Serena est le premier souvenir du Grand Chelem de sa carrière et celui qui a laissé Cadantu stupéfaite pendant une semaine entière.

Cadantu a déclaré à Gsp : "La première fois que j'ai participé à un tournoi du Grand Chelem et le premier souvenir de ma vie dans les vestiaires, c'est quand j'ai vu Serena Williams pour la première fois de ma vie.

Je l'ai vue se déshabiller et j'ai été choquée pendant une semaine parce qu'elle était massive. Il me semblait incroyable qu’elle puisse jouer, bouger et se porter si dignement sur le terrain."

Cadantu a vu Williams dans la loge avant que la légende américaine ne tombe enceinte et ce n'est un secret pour personne qu'elle était considérée par beaucoup comme la femme la plus forte de la tournée.

Beaucoup ont comparé la force de Serena Williams à celle d'un homme en raison de son physique.

Williams a déclaré dans une interview pour Harper's Bazaar UK : "C'était dur pour moi.

Les gens disaient que j'étais un homme, tout ça à cause de mes bras, ou parce que je suis forte. J'étais différente de Vénus : elle était mince, grande et belle, et je suis forte et musclée – et tout aussi belle, mais de manière différente"

L'un des objectifs qu'elle s'était fixé quand elle avait 22 ans était de perdre du poids jusqu'à atteindre une taille 4. Avec du recul, elle a réalisé qu'elle n'avait jamais voulu atteindre cet objectif.

Serena Williams a confess" à ce sujet : "Oh mon Dieu, je ne ferai plus jamais une taille 4 ! Pourquoi voudrais-je faire ça, et être ça ? C'est moi, et c'est mon arme et ma machine.

Mais je dis ça parce que je comprends maintenant. Je peux montrer à Olympia que j'ai lutté et essayé de me changer, mais maintenant je suis heureuse de ce que je suis, de mon physique ... Olympia est née et elle avait mes bras, et au lieu d'être triste et effrayée de ce que les gens diraient d'elle, j'étais juste incroyablement heureuse"