Serena Williams se sentait coupable de quitter son bébé au début


by   |  LECTURES 708
Serena Williams se sentait coupable de quitter son bébé au début

Lors de l'US Open, l'entraîneur de Serena Williams, Patrick Mouratoglou, a parlé du retour de la joueuse américaine au WTA Tour après la naissance de sa fille Olympia en septembre 2017. Le Français a déclaré : "Je pense que les premiers mois sont très difficiles après la naissance, car - Je veux dire, c'était le cas pour Serena.

Je ne sais pas si c'est toujours comme ça. Je peux comprendre que cela puisse être ainsi pour la plupart des mères. Elle se sentait coupable - elle sentait que le bébé avait beaucoup besoin d'elle car un jeune bébé est très faible, et je pense qu'en tant que mère, vous avez le sentiment que vous avez besoin d'être là tout le temps pour protéger votre bébé.

Chaque fois qu'elle était absente parce qu'elle avait besoin de s'entraîner ou de jouer un match, elle se sentait coupable. Et je pense que c’était les premiers mois que cela lui faisait très mal, car le tennis a toujours été sa priorité, du moins depuis 2012.

Avant je ne sais pas. C'était sa priorité No. 1. Et soudain, prendre soin du bébé devient une priorité pour les raisons que je comprends. Ce n’est pas à dire que ce soit devenu une moindre priorité en ce moment, mais elle se sent moins coupable de la laisser pour aller jouer au tennis, car elle sent qu’elle dépend moins d’elle que lorsqu’elle était toute petite."

Au sujet de Holger Rune, qui s'entraîne à l'Académie Mouratoglou, il a aussi déclaré : "Holger est un joueur de tennis danois, pour ceux qui ne le connaissent pas, qui fait partie de mon académie depuis peut-être quatre ans ou quelque chose comme ça.

Il vient de remporter Roland Garros en junior, le dernier Roland Garros. Je pense qu'il est très talentueux. C'est un grand compétiteur. Je pense que c'est l'une de ses meilleures qualités.

Je pense que c'est l'une des qualités les plus importantes pour atteindre le sommet du tennis."