Venus Williams : "Ma soeur Serena est trop chère!"



by   |  LECTURES 1946

Venus Williams : "Ma soeur Serena est trop chère!"

Dans une interview accordée à Ansa, Venus Williams a parlé de son entreprise de mode EleVen. La joueuse américaine a également parlé de sa soeur Serena. "Nous aimerions l´avoir comme ambassadrice, mais elle est trop chère !", a plaisanté Venus à propos de la gagnante du Grand Chelem à 23 reprises, qui porte des accessoires de Nike depuis des années.

"Elle m´a inspirée et m´a beaucoup soutenue dès le début, quand j´avais beaucoup de doutes. On s´entraide toujours beaucoup. Quand je la vois gagner, c´est comme si je gagnais".

Vénus a poursuivi : "Je pense que mes adversaires m'inspirent. Je veux dire, elles sont bonnes. Chaque personne est à un niveau tel qu'il n'y a pas de donne [préétablie]. Tout le monde joue de façon incroyable.

C’est en soi inspirant de voir toutes les autres joueuses jouer aussi bien, et cela signifie que je dois continuer à travailler et à m’améliorer." Avant son match contre Kiki Bertens à Cincinnati, Venus avait déclaré : "Je pense qu´elle fait tout bien.

Elle se bat bien, elle est vraiment mûre et elle entre davantage en scène ces dernières années. Cela demande beaucoup de courage d’arriver à cela, surtout un peu plus tard dans votre carrière.

Cela montre simplement sa force de caractère, vraiment. Je vais certainement voir où je peux trouver des ouvertures, mais plus que tout, si je peux jouer correctement, alors j´ai une bonne chance".

Sur la façon dont elle a évolué en tant que joueuse, l´ancienne No. 1 mondiale a conclu : "Quand j´étais beaucoup plus jeune, je n´y pensais pas beaucoup. Je frappais fort et je ne savais pas ce que je faisais (sourire).

Je pense donc que c´est beau, mais Je pense aussi que plus vous êtes expérimentée, plus vous pouvez trop penser parce que vous comprenez différentes stratégies. Mais au bout du compte, oui, c´est aussi simple que cela.

Vous devez vous y mettre [faire de gros efforts/progrès]. Parfois, cela semble simpliste, mais c'est la chose la plus difficile à faire au monde."