Patrick Mouratoglou choisit Serena Williams comme GOAT du tennis féminin.

En ce qui concerne le tennis masculin, Mouratoglou n'est pas prêt à faire son choix car il semble vouloir encore voir comment se terminera la course au Grand Chelem entre Novak Djokovic et Rafael Nadal.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Patrick Mouratoglou choisit Serena Williams comme GOAT du tennis féminin.

L'entraîneur Patrick Mouratoglou a déclaré que Serena Williams était la meilleure joueuse de tous les temps dans le tennis féminin. En ce qui concerne le tennis masculin, Mouratoglou n'est pas prêt à faire son choix car il semble vouloir encore voir comment se terminera la course au Grand Chelem entre Novak Djokovic et Rafael Nadal.

Pendant une décennie, Mouratoglou a été l'entraîneur de Williams. Durant leur temps ensemble, Mouratoglou s'est imposé comme l'un des meilleurs entraîneurs du tennis. "Serena au tennis féminin et toujours à déterminer chez les hommes", a tweeté Mouratoglou.


Mouratoglou raconte un moment difficile pour Serena

Après que Williams ait subi une défaite choquante en demi-finale contre Roberta Vinci à l'US Open 2015, l'Américaine a également subi deux défaites consécutives en finale de Grand Chelem à l'Open d'Australie 2017 et à Roland-Garros 2017.

Mouratoglou a remarqué que la perte contre Vinci a fait des ravages sur Williams et il a fait de son mieux pour que l'Américaine retrouve son état d'esprit habituel. "J'ai appris à Serena Williams à penser à nouveau comme Serena.

Elle l'avait oublié. Elle a perdu la demi-finale de l'US Open contre Roberta Vinci et cela a eu un impact énorme sur elle. Même si c'est une défaite après quatre tournois du Grand Chelem gagnés d'affilée, et qu'elle était en demi-finale du cinquième.

Ensuite, elle est arrivée en finale de Roland Garros, jouant extrêmement ml. Elle peut aller en finale car elle a le tennis et les qualités physiques, mais pour gagner une finale, il faut un état d'esprit spécifique.

Serena ne l'avait pas. J'ai donc dû la ramener à elle-même. Je n'oublierai jamais les 30 minutes avant la finale de Roland Garros. Je lui ai dit : "Tu as oublié qui tu es, je dois te le rappeler, alors assieds-toi.

Je vais te raconter ton histoire". Je lui ai parlé de sa vie. Pour qu'elle réalise à quel point elle est forte et que tout dépend toujours d'elle. Je n'utilise pas ces mots exacts, mais je le lui ai dit d'une manière qui résonne en elle." "Je me suis dit : "Ça y est, j'ai gagné, elle va entrer dans ce court et détruire son adversaire.

Puis elle a perdu. Honnêtement, j'étais vraiment surpris, j'avais l'impression d'avoir perdu. Je m'attribue toujours le mérite des victoires et des défaites et là, j'avais échoué.

Cependant, le lendemain, elle m'a appelé et nous avons parlé . J'ai raccroché et j'ai dit au directeur de l'académie avec qui j'étais : "Serena est de retour. Ça y est. Elle va gagner Wimbledon.

C'est sûr. Et elle a gagné Wimbledon, sans surprise. Elle s'était reconnectée avec elle-même", a déclaré Mouratoglou lors d'une conversation avec David Laroche.

Serena Williams Novak Djokovic Rafael Nadal
SHARE