Pam Shriver se souvient de la séance mémorable à Arthur Ashe avec Serena Williams



by   |  LECTURES 1361

Pam Shriver se souvient de la séance mémorable à Arthur Ashe avec Serena Williams

La finaliste de l'US Open de 1978, Pam Shriver, pense que la session la plus mémorable qui ait été organisée au stade Arhur Ashe a eu lieu en 2020, lorsque Serena Williams, Victoria Azarenka, Naomi Osaka et Jennifer Brady ont présenté un spectacle parfait.

Williams, 23 fois championne du Grand Chelem, avait pris un bon départ lors de sa demi-finale contre Azarenka, mais la Biélorusse est ensuite revenue pour s’offrir la victoire en 1-6, 6-3, 6-3. Dans l'autre demi-finale de l'US Open, Osaka affrontait la favorite locale Brady, qu’elle a finalement battu sur un score de 7-6 (1), 3-6, 6-3.

"Je pense à certains des plus grands matchs qu’on a eus au stade Arthur Ashe, puisque cette année marque le 25e anniversaire de son ouverture. Vous avez des réflexions ? Des nominés ?", a demandé Randy Walker, ancien attaché de presse de l'US Open via son compte Twitter.

Pam Shriver a alors répondu : "Williams, Azarenka, Osaka et Brady ont livré une session mémorable (en 2020)" "Étant donné l'absence de fans, les restrictions covid, la bulle et le fait que les joueurs faisait face à leur premier majeur durant une pandémie, Serena Williams, Victoria Azarenka, Jennifer Brady et Naomi Osaka à l’US Open (les deux demi-finales) a été la session la plus mémorable avec des rencontres exceptionnelles", a ajouté Shriver pour répondre à Walker.

"C'est un IMPORTANT RAPPEL et ces matchs doivent être célébrés davantage dans le contexte de l'histoire du tennis !", a alors répondu Walker face au message de Shriver.

Cette année-là, Osaka avait finalement battu Azarenka lors de la finale, pour remporter son deuxième titre à Flushing Meadows. Cette année, nous ne verrons sans doute pas ces 4 demi-finalistes de l'US Open 2020 en action.

Brady est absente depuis août 2021 à cause d’une blessure au pied gauche, et elle ne sera certainement pas présente l'US Open pour la seconde année consécutive. Il n’y aura donc pas Brady à l'US Open, mais les fans américains du tennis auront la joie de retrouver Serena à Flushing Meadows, après qu’elle ait sauté l'événement l'année dernière.

"Quand vous êtes chez vous, surtout à New York, et à l'US Open, il y a toujours quelque chose de super spécial. C'est aussi le premier endroit où j'ai gagné un titre du Grand Chelem", a déclaré Williams.

"Votre première fois est toujours spéciale. Il y a aussi beaucoup de motivation quand il s’agit de s’améliorer pour jouer à domicile."