"Serena Williams ne rigole pas au travail", raconte Mouratoglou


by   |  LECTURES 891
"Serena Williams ne rigole pas au travail", raconte Mouratoglou

Dans une interview au Figaro, Patrick Mouratoglou a rappelé comment sa relation de travail avec Serena Williams avait débuté en juin 2012, juste après la défaite de l’américaine face à Virginie Razzano au premier tour de Roland Garros.

"Elle m'avait demandé de s'entraîner dans mon académie pendant deux ou trois jours, puis nous avons commencé à travailler ensemble à l'occasion de Wimbledon. Lors du premier entraînement, j'ai dit bonjour et elle n'a pas répondu ...

je devais dire quelque chose. C’était une façon de lui partager ma confiance en moi, autrement notre relation n’aurait pas été terrible. Je lui ai proposé un plan technique et physique pour conquérir à nouveau Roland Garros [après 10 ans].

Elle a triomphé en 2013 en remportant 100% de ses matchs sur terre battue" Au sujet du personnage de Serena, le coach français a ajouté : "Elle est très stricte. Presque toutes les personnes qui travaillent avec elles en ont peur.

Quand elle est au travail, elle ne rit pas, mais dans la vie, elle est très cool", a déclaré Mouratoglou. En près de huit ans, Mouratoglou et Serena ont formé l'un des partenariats les plus formidables du Tour.

La femme de 37 ans est à la recherche de son 24ème titre, son premier depuis l’Open d'Australie. Depuis son retour de la maternité, Serena a atteint deux finales major, Wimbledon et l'US Open en 2018, en s'inclinant contre Angélique Kerber et Naomi Osaka.

Stefanos Tsitsipas s'entraîne à son tour dans l'Académie Mouratoglou depuis 2015 : "C'est l'un des meilleurs consultants que l'on puisse trouver sur le circuit. Je suis coaché par mon père, mais tout ce qu'il [Mouratoglou] dit est vrai à 100%. Je n'oublie aucune de ses paroles", a déclaré le Grec à propos de Mouratoglou.