Mouratoglou devient le Coach de Simona Halep : "J'ai parlé à Serena Williams et..."

"Cahill m'a dit que Simona cherchait un sparring-partner...", a révélé Mouratoglou à Tennis Majors.

by Shyrem
SHARE
Mouratoglou devient le Coach de Simona Halep : "J'ai parlé à Serena Williams et..."

C'est désormais officiel : Patrick Mouratoglou et Simona Halep débuteront leur travail ensemble et à temps plein à partir de la semaine prochaine. L'annonce faite par l’entraîneur de tennis français a une nouvelle fois ouvert le débat sur l'avenir de Serena Williams.

La championne américaine a disputé son dernier match à Wimbledon 2021, où elle a été contrainte d’abandonner à 3-3 contre Aliaksandra Sasnovich, du fait d’une blessure à la jambe droite.

"J'ai apprécié l'attention positive de la presse, car j'étais habituée à tout autre chose (des questions sur le sport). J'ai une belle petite fille à la maison, mais je veux toujours gagner des titres (essentiellement en Grand Chelem) et réussir, mais ce n'est plus la (principale) raison pour laquelle je me réveille le matin.

J'ai appris à me remettre d'une défaite, à défendre à tout prix ce qui compte et ce qui me semble juste. Quand j'ai découvert que j'étais enceinte 2 jours avant d’aller à l’Open d'Australie 2017, mon corps avait déjà changé", a expliqué Serena lors d’un entretien avec le magazine Elle.

Mouratoglou : "J'ai parlé à Serena Williams et..."

Serena Williams et Patrick Mouratoglou ont formé un duo gagnant durant ces dernières années. Le coach français avait cependant besoin d'un emploi à temps plein et d’avoir un calendrier à suivre, ce qui a marqué,pour le moment en tout cas, l'arrêt de son partenariat avec la championne américaine au profit de la championne roumaine, Simona Halep.

"Cahill m'a dit que Simona cherchait un sparring-partner qui pourrait l'aider à la fois techniquement et tactiquement", a révélé Mouratoglou à Tennis Majors. "J'ai donc mentionné Arnaud Restifo, membre de mon Académie, et lui et Simona ont commencé à s'entraîner dans nos installations après le tournoi de Dubaï.

Nous avons travaillé ensemble durant quelques jours, puis elle m'a demandé de devenir son entraîneur. Je lui ai dit que je devais d'abord en parler à Serena, alors je me suis rendu aux États-Unis.

Serena m'a dit qu'elle n'aurait pas besoin de moi à court terme et que je pouvais retourner coacher Simona. Simona est une grande championne qui a déjà eu de belles réussites, mais je sens que sa marge de progression est encore grande et surtout, qu’elle a une soif de gloire en Grand Chelem", a affirmé Mouratoglou.

Simona Halep Serena Williams
SHARE