Serena Williams : "Je suis définitivement prête pour l'Open d'Australie"



by   |  LECTURES 2760

Serena Williams : "Je suis définitivement prête pour l'Open d'Australie"

Après que Serena Williams se soit blessée au premier tour de Wimbledon et qu’elle ait également raté tout le tournoi de l'US Open, elle se dit à présent mentalement prête pour concourir encore une fois au haut niveau du tennis WTA.

C’est ce que l’on a pu déduire de sa récente interview au Jimmy Kimmel Live. Lorsqu'on lui a demandé si elle serait prête pour l'Open d'Australie 2022, Serena Williams a fait applaudir le public de joie.

"Oui, je le suis définitivement", a déclaré Williams. Avant d'annoncer son intention de jouer à l'Open d'Australie, Serena a également révélé que sa blessure aux ischio-jambiers, subie au premier tour de Wimbledon, se rétablissait bien.

"Mes ischio-jambiers vont mieux. Cela a pris beaucoup de temps comme toujours, mais ça va beaucoup mieux maintenant", a déclaré Serena.

La performance de Serena Williams à l'Open d'Australie

L'Open d'Australie a été l'un des deux tournois du Grand Chelem les plus productifs pour Serena Williams avec celui de Wimbledon.

En effet, la championne américaine a remporté 7 titres en simple dans chacun de ces deux tournois majeurs. L'Open d'Australie a également été le dernier Grand Chelem remporté par Serena.

Elle a remporté le championnat du simple féminin de l'Open d'Australie 2017 après avoir battu sa sœur Venus Williams en finale, sur un score de 6-4, 6-4. C'était son 23e trophée en simple majeur au total, Ce qui l’a placé devant Steffi Graf pour ce qui est du plus grand nombre de titres en simple remporté à l’ère Open.

Cependant, même si Serena Williams ne parvient pas à remporter son 24e titre du Grand Chelem et à égaliser le record de Margaret Court, Jill Smother, l'un des agents de Williams, pense que la joueuse américaine en a fait assez pour marquer l'histoire avec son nom.

"À 23 ou 20 Chelems, elle ne devrait pas avoir à frapper une autre balle pour que nous puissions dire que ce qu'elle a fait est historique", a fait remarquer Smoller, selon Tennis Up To Date. "Oui, il y a ce 24e titre, mais les temps étaient si différents à l'époque.

Comment comparer 23 tournois du Grand Chelem de nos jours à un record établi il y a ‘100 ans’ (ndlr. une façon de parler) lorsque le tennis était si différent ? Elle n'a pas besoin de frapper une autre balle pour que sa grandeur soit gravée dans la pierre.

Je sais aussi qu'il lui reste encore des choses à faire, et qu’elle aime pouvoir contrôler son récit et son héritage", a déclaré Smother.