Serena Williams en première ligne contre les violences domestiques


by   |  LECTURES 1300
Serena Williams en première ligne contre les violences domestiques

Serena Williams est toujours au premier rang quand il s’agit de plaider publiquement pour l’égalité homme-femme. A l’occasion d’un entretien accordé au magazine féminin Elle, l’Américaine a parlé notamment des conséquences des violences domestiques dont les femmes sont de plus en plus victimes.

La 23 fois championne en Grand Chelem, battue par Naomi Osaka lors de la très controversée finale de l’US Open 2018, a effectivement revendiqué : “Je vais continuer à aborder des sujets sensibles, dans le but de faire changer les choses”.

Dès qu’elle est devenue mère de la petite Olympia en septembre 2017, ses idées sont plus fortes que jamais : “Le fait d’avoir une fille change ta vision des choses par rapport à plusieurs domaines.

L’an dernier mon état d’esprit a une fois de plus basculé. Il y a tellement de femmes dans le monde victimes d’abus, qui pourraient bien être mes soeurs ou mes filles (...) Parfois on rencontre quelqu’un et tout semble magnifique, alors qu’une semaine, voire un mois ou deux ans après, cela tourne mal et ce n’est pas de votre faute (aux femmes, ndlr)", a-t-elle expliqué à propos des maltraitances qui peuvent avoir lieu dans le cadre d'un couple.