Serena Williams : Une caricature taxée de racisme fait enfler la polémique



by   |  LECTURES 2969

Serena Williams : Une caricature taxée de racisme fait enfler la polémique

Ce mardi, la polémique sur le comportement inoüi de Serena Williams lors de la finale de l’US Open féminin a enflé à cause de l’œuvre d’un auteur satirique. Dessinateur pour le journal australien Herald Sun, Mark Knight a jeté de l’huile sur le feu du débat en publiant une caricature de Serena via son compte Twitter.

Le dessin représente la 23 fois vainqueur en Grand Chelem - aux caractéristiques physiques exacerbées - en train d’avoir ses lubies, sautant sur la raquette qu’elle a effectivement détruite au cours du match face à Naomi Osaka, alors que le juge de siège (le même Carlos Ramos accusé de “vol” par l’Américaine au cours du différend) demande patiemment à son adversaire de lui octroyer la victoire.

Les réactions sur le web à la caricature sont toutes allées dans le sens de la solidarité envers l’ancienne n.1 mondiale. Notamment la créatrice de la saga “Harry Potter”, J.K Rowling, est intervenue ne machânt pas ses mots : “Très Bien, tu as réussi à transformer l’une des plus grandes sportives vivantes en caricature raciste et sexiste, et à traiter l’autre championne d'objet de scène sans visage”.

La comédienne Kathy Griffin a surenchéri la vague d’indignation en proposant au dessinateur un changement de pseudonyme pour son profil Twitter “Knightcartoons”, clôturé dans la foulée par le même auteur suite aux accusations : “KKK cartoons”.