Serena Williams : Ma saison sur terre battue n'a pas encore donné pleine satisfaction



by   |  LECTURES 3528

Serena Williams : Ma saison sur terre battue n'a pas encore donné pleine satisfaction

Serena Williams a battu Danielle Collins sur un score de 6-4,6-4, pour se qualifier pour le quatrième tour de Roland Garros 2021, soit la 8e de finale du tournoi. Pour la joueuse de tennis américaine, qui a tendance à jouer un très bon jeu, il s’agit de la 13e présence au quatrième tour sur les courts en terre battue du Bois de Boulogne.

Elena Rybakina affrontera Serena prochainement. Les absences d'Ashleigh Barty et d'Aryna Sabalenka dans la même mitié du tableau pourraient affecter son rêve de remporter le 24e Chelem tant attendu de son incroyable carrière.

Bien que la terre battue ne soit pas la surface de prédilection de la plus jeune des sœurs Williams, nous nous souvenons qu'elle a déjà remporté le chelem parisien à trois reprises.

Serena Williams attend bien plus de cette saison et de Roland Garros 2021

Lors de sa conférence de presse, Serena a déclaré : "Ma saison sur terre battue a été assez avare jusqu'à présent, je suis heureuse d'avoir remporté quelques victoires.

L'ambiance à Roland Garros en général semble toujours assez différente, et je pense que cette diversité m'aide à mieux jouer. Je savais qu'en entrant dans le troisième tour, je devais juste me concentrer sur ces points importants.

Si je pouvais simplement les prendre, ce serait une traversée plus facile pour moi." À propos de sa rivale et compatriote, Danielle Collins, elle a ajouté : 'Je l'ai jouée en Australie, en fait.

Elle joue bien, surtout quand c'est l'heure de jouer, ce qui est, je suppose, tout le temps', a déclaré Williams. « C'est aussi une personne vraiment géniale en dehors du court. J'adore la voir dans le vestiaire.

Idéalement, ce serait bien si nous n'avions pas à jouer les unes contre les autres, car je veux toujours qu'elle se débrouille très bien." Collins a déclaré, pour sa part : "C'est vraiment choquant depuis la chirurgie, je me sens tellement mieux, surtout avec mes maux de dos.

Comme si je n'avais aucun type de douleur du nerf sciatique, comme celles auxquelles je faisais face pendant quelques années. Alors maintenant, je suis un peu soulagée de me sentir bien régulièrement et de ne pas avoir à toujours me dire : ‘Oh, est-ce que ça ne va pas être une mauvaise semaine ? Dois-je en quelque sorte préparer mon entraînement autour de ça ou mon tournoi autour de ça?’ C'est juste un vrai poids qui a été enlevé de mes épaules depuis l'opération, parce que je m’étais en quelque sorte habituée à avoir de la douleur et je pensais même que c'était normal d'avoir à faire avec."