Patrick Mouratoglou : "Ce n'était peut-être pas une bonne idée de venir à Parme"



by   |  LECTURES 1863

Patrick Mouratoglou : "Ce n'était peut-être pas une bonne idée de venir à Parme"

Eliminée dès son entrée à Rome contre Nadia Podoroska l'ancienne numéro un de la WTA Serena Williams a ensuite participé à l'Open d'Émilie-Romagne à Parme, où elle a dépassé Lisa Pigato en deux sets avant de s'incliner face à la Tchèque Katerina Siniakova en deux sets également.

Serena, qui a atteint la demi-finale du tournoi WTA 500 à Melbourne et à l'Open d'Australie cette année (au Chelem australien, elle a été battue par Naomi Osaka), n'a plus remporté une épreuve du Grand Chelem depuis quatre ans maintenant.

S'adressant à Sky Sports après la défaite à Parme, Patrick Mouratoglou, entraîneur historique de la star américaine, a parlé de Serena et a évoqué la décision de disputer le tournoi à Parme, en Italie.

Les doutes de Mouratoglou après la défaite de Serena Williams

"Contre Siniakova, elle a perdu parce qu'elle n'était pas prête. Je ne sais pas, peut-être que ce n'était pas une bonne idée de venir à Parme après la défaite à Rome.

On sait qu’il y a encore beaucoup à travailler pour concourir au plus haut niveau. Jouer des matchs est toujours intéressant car cela vous donne une position claire de là où vous en êtes, donc maintenant nous savons ce qui doit être amélioré en vue de Roland Garros.

Si elle fait bien son travail, elle sera prête." Le dernier succès de Williams en Grand Chelem remonte à janvier 2017, lorsqu'elle a battu sa sœur Vénus en deux sets pour triompher à nouveau à l'Open d'Australie, pour son septième trophée à Melbourne.

Depuis lors, Serena n'a remporté que le titre d’Auckland a terminé finaliste dans quatre autres Majeurs, sans jamais réussir à décrocher un seul set. Elle a également perdu lors de la finale de la Coupe Rogers de Toronto 2019, après s’être retirée suite à seulement quelques jeux contre la jeune canadienne Bianca Andreescu.

A ctuellementnuméro 8 du classement mondiale, Serena a occupé la première position du classement WTA pour un total de 319 semaines (Dépassée seulement par Steffi Graf avec 377 et Martina Navratilova avec 332).

Serena a aussi remporté trois éditions de Roland Garros à Paris, dont la dernière remonte à 2015 (victoire sur Lucie Safarova en trois sets).