De Roland Garros aux JO de Tokyo: que devrait faire Serena Williams?



by   |  LECTURES 5779

De Roland Garros aux JO de Tokyo: que devrait faire Serena Williams?

Serena Williams a été éliminée en deux sets à l'Open de Parme 2021 par Katerina Siniakova. La transition sur terre battue de l'Américaine 23 fois championne de Grand Chelem est encore décevante, mais peut-être qu'elle pourrait bien jouer à Roland Garros.

Peut-être. Serena a récemment remporté uen wildcard ette semaine en vue de ce qui devrait être sa cinquièmeparticipation aux Jeux olympiques, mais elle ne jouera peut-être pas à Tokyo 2021.

On ne sait pas non plus avec certitude si elle jouera à Roland Garros. Serena a remporté quatre médailles d'or olympiques entre le simple féminin et le double féminin en duo avec sa sœur Vénus Williams.

À l'Open d'Italie 2021 la semaine dernière, Serena Williams a perdu son tout premier match, puis a également perdu sur les courts en terre battue de Parme. Cependant, si elle participait à Tokyo 2021, la femme de 39 ans serait la plus « vieille » joueuse de tennis de toutes les précédentes joueuses olympiques ayant participé au simple féminin, puisque ce sport n’est revenu au programme des médailles qu’en 1988.

La seule femme plus âgée que Serena à avoir joué au tennis olympique était Martina Navratilova, qui a joué en double en 2004 à l'âge de 47 ans.

De Roland Garros à Tokyo 2021 : quel avenir pour Serena Williams?

Les États-Unis sont l'un des 152 pays soumis au refus d'autorisation d'entrer au Japon, mais il y aura des exceptions pour les athlètes participant aux Jeux olympiques.

Alors, que fera Serena? Décidera-t-elle de jouer à Paris et à Londres pour éviter le voyage olympique au Japon? Ou alors, va-t-elle manquer Roland Garros pour se concentrer sur Wimbledon et les Jeux de Tokyo? Williams a en fait déclaré qu’elle ne pensait pas beaucoup aux Jeux olympiques de Tokyo : "C'était censé être l'année dernière, et maintenant c'est cette année, et puis il y a cette pandémie, et il y a tellement de choses auxquelles il faut penser.

Ensuite, il y a le Grand Chelem. C'est juste beaucoup. Donc je dois vraiment jouer un jour à la fois, et j'ai absolument besoin de comprendre mes prochains mouvements. Je ne pourrais pas fonctionner sans mon enfant de 3 ans.

Je pense que je serais en dépression sinon. Nous avons été ensemble tous les jours de sa vie." Des déclarations qui suggèrent que le choix le plus logique pour Serena, celui d'être plus proche de sa fille et de sa famille, pourrait être de jouer à l'Open de France et à Wimbledon et peut-être de sauter Tokyo 2021. On verra bien.