Roger Federer n'est plus le favori des Chelems affirme un expert.



by   |  LECTURES 1625

Roger Federer n'est plus le favori des Chelems affirme un expert.

Roger Federer a suscité l'énorme curiosité de tous lors de son retour sur le terrain à Doha il y a environ un mois. L'ancien numéro 1 mondial a en effet disputé ses premiers matchs officiels depuis la demi-finale de l'Open d'Australie 2020, perdue en trois sets face à Novak Djokovic.

Deux opérations au genou droit avaient écarté le Suisse pour le reste de la saison dernière, l'obligeant à renoncer même à l'Open d'Australie (2021) pour la première fois lors des 23 dernières éditions.

Le Bâlois de 39 ans a dominé Dan Evans pour ses débuts au Qatar, mais a ensuite cédé en quart de finale face au futur vainqueur Nikoloz Basilashvili, gaspillant une balle de match dans le set décisif.

Conscient de devoir encore progresser sur le plan physique, Roger a opté pour un complément d'entraînement en renonçant aux tournois de Dubaï et de Miami. Ses débuts sur terre battue pourraient avoir lieu à Madrid la première semaine de mai, puisque son nom figure sur la liste d'inscription du deuxième Masters 1000 sur ocre.

Dans une récente interview accordée à Tennis Actu, Jean-René Lisnard a admis qu'il était impressionné par le niveau de jeu de Federer après une absence aussi prolongée.

Lisnard sur Roger Federer

"Roger Federer m'a tellement surpris au fil des années. J'aurais du mal à croire qu'il gagne encore quelque chose. A force de s'arrêter pendant longtemps, cela devient très difficile.

Mais, en même temps, quand on voit le niveau de son premier tour contre Dan Evans à Dubaï... Quand on arrête 18 mois, je sais ce que c'est et le niveau qu'il a montré est exceptionnel.

Il a ça en lui le gars. Il est prêt mentalement et physiquement, gagner un grand titre n'est peut-être pas impossible. Quand on a peu de repères, c'est difficile. Le rêve de Wimbledon tient la route.

Qui pourrait miser sur le potentiel de Federer gagnant un Grand Chelem ? A part un fou... Pour moi, il ne fait pas partie des favoris. on a des gars aguerris qui s'entraînent tous les jours. Sur un Grand Chelem en 5 sets, on connaît la difficulté sur la quinzaine" - a déclaré Jean-René Lisnard.

Le trio du tennis s'est distingué du reste du monde du tennis depuis deux décennies. Mais la séparation se prolonge entre Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic. Federer, Nadal et Djokovic règnent sans conteste sur une ère d'excellence du tennis.

En outre, ce n'est que de loin qu'un joueur peut égaler leur contribution à ce sport. Cependant, évaluer ces trois joueurs les uns par rapport aux autres est devenu un travail ardu sans résultat plausible.