"Ce serait bien de dîner avec Roger Federer", déclare un AS de l’ATP



by   |  LECTURES 4095

"Ce serait bien de dîner avec Roger Federer", déclare un AS de l’ATP

Le tennis a eu de nombreux grands ambassadeurs, mais il ne fait aucun doute que Roger Federer figure parmi les personnages les plus aimés de ce sport. Le phénomène suisse a su exprimer un très haut niveau pendant environ deux décennies, au cours desquelles il a récolté 20 tournois du Grand Chelem et 103 titres dans le circuit ATP.

Après plus d'un an d'arrêt dû à une double opération au genou droit en 2020, l'ancien numéro 1 mondial est revenu sur le court à Doha il y a quelques semaines, pour disputer deux matchs et atteindre les quarts de finale.

Lors d'une conférence de presse à l'Open de Miami, un tournoi auquel le roi Roger n'a pas participé cette année, Hubert Hurkacz a exprimé un souhait concernant le bâlois de 39 ans.

Le Polonais n'a affronté le Maestro qu'une seule fois au niveau ATP, à Indian Wells en 2019, et il avait cédé face au Suisse en deux sets mais tout en quittant le court sous les applaudissements.

L'espoir de nombreux joueurs est que Federer sera en mesure de revenir en étant suffisamment compétitif pour s'offrir un dernier "relais" avant de raccrocher sa raquette.

Hubert Hurkacz souhaite dîner avec Roger Federer

Hubert Hurkacz a déclaré : "Ce serait bien de dîner avec Roger Federer, Robert Lewandowski, qui est un footballeur polonais, et là je peine à trouver une troisième personne…!" Dans une récente interview avec Numero, Roger Federer a détaillé les activités auxquelles il s'était livré durant sa phase de rééducation à la maison.

La star suisse a révélé que lefait de regarder des films et des séries télévisées ne faisait généralement pas partie de son quotidien ; à la place, il tentait de s'impliquer dans les décisions à prendre dans la maison, ce que sa vie de tennis habituelle ne lui permet pas.

"Non, je n'ai pas trop recherché ni les films ni les séries", a déclaré Roger Federer. "J'étais occupé à devenir le quarterback de la famille, pour une fois.

Dans ma vie de tennis, je prends les grandes décisions et les gens gèrent le quotidien pour moi. Là, j'étais vraiment heureux de piloter les détails avec ma femme, de penser à des choses pour les enfants, le jardin, la maison."

Federer a révélé qu'il était "agréable" d'être en Suisse pendant une période prolongée, ce que son emploi du temps chargé ne permettait en général que rarement.

"Parfois, des semaines entières s’écoulaient sans événement particulier", a déclaré Federer. "Nous avons strictement suivi les règles ici en Suisse. En plus, c'était agréable de revenir dans mon pays où, en général, je ne passe pas plus de trois mois par an.

La seule fois où je me suis retrouvé ici pendant longtemps, c'était en 2016, et c’éatit déjà à cause de mon genou. Nous avons pu voir nos amis proches et parents, mais plutôt à l'extérieur. C'était super étrange au début, maintenant nous savons comment y faire face."