Roger Federer : "J'irai à la coupe du monde quand je serai à la retraite"



by   |  LECTURES 1569

Roger Federer : "J'irai à la coupe du monde quand je serai à la retraite"

Roger Federer a repris une activité compétitive après plus d'un an d'absence, en participant au tournoi de Doha. Il a été vaincu dans cette compétition en quarts de finale contre Basilashvili.

«C'était fantastique de revenir sur l'ATP Tour, j'ai adoré chaque minute du match à Doha. Un grand merci à l'équipe, la meilleure et la plus fidèle du monde, qui m’a aidé à arriver ici.

», a déclaré Federer. Le Suisse a maintenant annoncé qu'il ne serait pas à Dubaï, tout en donnant l’information via les médais sociaux. "J'ai décidé qu’il était préférable de reprendre l'entraînement et, par conséquent, j'ai décidé de me retirer du tournoi de Dubaï la semaine prochaine " Lors de l'intéraction avec la chaîne sportive arabe, Roger Federer a été interrogé sur la possibilité d'assister à la Coupe du Monde de la FIFA 2022 au Qatar.

Bien qu'il soit un grand fan de football (et un fervent partisan de son équipe locale, le FC Bâle en particulier), Federer a répondu qu'il n'était pas sûr d'assister à l'événement car cela interromprait son activité sur le tour de tennis.

Roger Federer sur son inquiétude concernant Wimbledon 2022

"Je n'ai jamais assisté à une Coupe du monde", a déclaré Roger Federer. "Cela se déroule généralement entre Roland-Garros et Wimbledon, et Wimbledon a toujours été si important pour moi."

Roger Federer ignore probablement que, pour tenir compte de la météo au Qatar, l'édition 2022 de la Coupe du monde de football devrait se tenir en novembre-décembre au lieu de la fenêtre habituelle de juin à juillet.

"J'irai à la Coupe du monde quand je serai à la retraite", a ajouté Federer, donnant ainsi un autre indice qu'il n'a pas l'intention de prendre sa retraite de si tôt. Perdre un match après avoir eu des balles de match est l'une des façons les plus pénibles de faire face à une défaite.

C’est aussi ainsi que Roger Federer a terminé sa campagne du Qatar Open en quarts de finale, cette année. Après une victoire sensationnelle lors de son premier match, le maestro suisse a parfaitement bien joué, même contre Nikoloz Basilashvili.

Mais après le premier set, il a continué à voir baisser son niveau de force. Cependant, le joueur de 39 ans s'est repris dans le set décisif et a gagné une balle de match pour tenter de se rendre en demi-finales.

Pourtant, comme le destin l'a voulu, le 20 fois champion du Grand Chelem n'a pas pu convertir ce point en victoire. Étonnamment, un tel scénario est survenu sur le chemin du joueur né à Bâle à de nombreuses reprises.

Le nombre de fois où il a perdu après avoir abandonné une balle de match est trois fois supérieur par rapport à Rafael Nadal et huit fois supérieur relativement à Novak Djokovic.

En deux décennies, Roger Federer a perdu un match 24 fois avec une balle de match en main. ICela comprend trois finales, sept demi-finales, etc. Il y a donc matière à réflexion pour lui à ce sujet.