Djokovic : "C'est la raison même pour laquelle Roger Federer, Nadal et moi..."



by   |  LECTURES 2134

Djokovic : "C'est la raison même pour laquelle Roger Federer, Nadal et moi..."

La nouvelle génération a de nouveau échouée. Novak Djokovic a écrasé incontestablement le Russe Daniil Medvedev et porte ses succès à 9 titres à l'Open d'Australie, 18 tournois majeurs gagnés, 21 matchs consécutifs remportés à Melbourne, 82 titres du circuit ATP sur le tableau d'affichage.

Mais encore, le 8 mars, le No. 1 mondial sera à 311semaines au rang de No. 1 pour battre Roger Federer. Ce sont les chiffres de l'exploit d'une star avide de succès, tout comme Rafael Nadal l'est encore mais aussi Roger Federer.

Les trois titans, avec leurs 58 tournois du Grand Chelem remportés, certifient encore le fait qu'avant un véritable changemednt de génération dominante, il faudra encore attendre, contrairement à la logique et à ce à quoi beaucoup s'attendaient.

Il est vrai que pour des champions de ce calibre, le jeu de haut niveau n’est pas une simple option. Pensez simplement à un Nole qui arrive à la finale de Melbourne avec 100 acs à son actif, ce qui n'a jamais été vu auparavant, signe que le Serbe a encore beaucoup d'envie de travailler et d’étendre aussi sa marge de progression.

La façon dont il a démantelé Medvedev techniquement et mentalement a été impressionnante, étant donné que le Russe revenait de 20 succès consécutifs en matchs individuels et qu’il n'avait pas connu de défaite dès les quarts de finale à Vienne, en 2020.

Aujourd'hui, cependant, le natif des Balkans a montré à quoi ressemble un champion qui joue tous les points à 100%. Après la victoire, Djokovic a affirmé que ses rivaux du Big 3, Roger Federer et Rafael Nadal, l'inspiraient à continuer à se battre même s'il avait déjà accompli tant de choses.

Djokovic a parlé de Roger Federer et de Rafael Nadal

"Roger Federer et Rafael Nadal m'inspirent. C'est quelque chose que j'ai déjà dit, je le répète. Je pense que tant qu'ils iront de l’avant, j'irai aussi", a déclaré Novak Djokovic.

"D'une certaine manière, c'est comme une course pour qui jouera le plus au tennis, je suppose, et qui gagnera plus. C'est une compétition entre nous dans tous les domaines. Mais je pense que c'est la raison même pour laquelle nous sommes qui nous sommes, parce que nous nous poussons de l’avant les uns les autres, jusqu’à nos limites."

"Même si j'ai eu la chance de gagner de nombreux Majeurs et de jouer dans de nombreuses finales majeures au cours de ma vie, j'apprécie encore plus le succès à chaque fois parce que je sais que plus le temps passe, plus ça va devenir difficile pour moi, le fait de mettre la main sur le trophée majeur ", a déclaré Djokovic.