Rusedski:" L'Open d'Australie donnera le ton pour la course au GOAT"



by   |  LECTURES 1245

Rusedski:" L'Open d'Australie donnera le ton pour la course au GOAT"

Le deuxième tour de l'Open d'Australie est loin d'être simple pour le numéro un mondial Novak Djokovic. Le Serbe a beaucoup lutté contre Frances Tiafoe et a eu besoin de quatre sets pour passer le tour.

Il a fallu trois heures de jeu à Nole pour battre son adversaire sur le score de 6-3 6-7 (3) 7-6 (2) 6-3. Au troisième tour, Djokovic affrontera soit Taylor Fritz ou Reilly Opelka. Novak Djokovic doit gagner l'Open d'Australie s'il veut remporter le "plus grand combat de tous les temps" entre lui-même, Roger Federer et Rafael Nadal.

C'est ce que pense l'ancien numéro un britannique Greg Rusedski.

Rusedski parle de l'Open d'Australie 2021.

Greg Rusedski a dit à Express Sport : "La course pour le plus grand nombre de chelem dans le jeu masculin, quelle histoire!

L'Australie va donner le ton. Novak Djokovic doit gagner s'il veut essayer d'obtenir ce record. Je pense que Novak Djokovic et Rafael Nadal surpasseront tous les deux Roger Federer pour la plupart des Chelems en carrière, mais Rafael Nadal le fera cette année parce qu'il va gagner Roland-Garros, et ca lui fera 21 titres.

C'est une grande histoire! Cette année sera-t-elle la dernière de Federer à cause des Jeux Olympiques et de Wimbledon ?"
L'Open d'Australie 2021 bat son plein et le facteur dont on parle le plus cette année, ce sont les courts en dur.

Ils sont apparemment plus rapides, et plusieurs athlètes ont confirmé la même chose. De même, Novak Djokovic a fait une énorme déclaration après sa victoire au 2e tour contre Frances Tiafoe.

Novak Djokovic est le roi incontesté de l'Open d'Australie. Le Serbe a un record de 8 titres à son actif, et le bilan pourrait être amélioré avec une victoire cette année. Après avoir battu Tiafoe au 2e tour, Djokovic a été interrogé sur la magie de son succès à l'Open d'Australie, ce à quoi il a répondu : "Je ne sais pas, je veux dire que c'est probablement, diverses choses qui affectent ma performance positive ici à la Rod Laver Arena.

Au fil des ans, je pense que lorsqu'on joue beaucoup sur un certain terrain, on se sent plus à l'aise et plus confiant en venant chaque année sur ce terrain, çela fait du bien. Je me sens bien, c'est comme mon salon, pour être honnête, vous savez, je me sens très à l'aise pour jouer ici", a ajouté l'athlète de 33 ans.