"Il y a une grande différence entre Roger Federer et Serena Williams"



by   |  LECTURES 2660

"Il y a une grande différence entre Roger Federer et Serena Williams"

Fondé en 1905, l'Open d'Australie de Melbourne occupe aujourd'hui la première place dans l'ordre chronologique des événements annuels du Grand Chelem. En réalité, le tournoi a été initialement organisé sur l'herbe de Kooyong, avant d'être déplacé sur le béton à son emplacement actuel de Melbourne Park en 1988.

L'événement, qui revendique aujourd'hui dans son tableau d'honneur les noms des plus grands champions de tennis, jusqu'à il y a quelques décennies, n'était certainement pas considéré avec la même importance que d'autres événements majeurs.

Ceci, à tel point qu'il a été évité même par les meilleurs joueurs du monde (par le Suédois Bjorn Borg, pour donner un exemple). En 1974, on a assisté au premier sceau d'Evonne Goolagong, suivi de Hana Mandlikova, Martina Navratilova, Chris Evert et Steffi Graf, arrivant à la dernière décennie du siècle.

Au même moment, Arthur Ashe, John Newcombe, Jimmy Connors, Vitas Gerulaitis, Guillermo Vilas, Mats Wilander, Stefan Edberg et Ivan Lendl ont soulevé le trophée chez les hommes. Entre les années 90 et 2010, on retrouve les noms de Monica Seles, Martina Hingis, Lindsay Davenport, Jennifer Capriati, Serena Williams, Justine Henin, Amelie Mauresmo et Maria Sharapova, tandis que dans le domaine masculin il y a eu la domination de Boris Becker, Jim Courieri, Pete Sampras, Andre Agassi ,Thomas Johansson, et les premières notes aiguës d'un certain Roger Federer puis d'un très jeune Novak Djokovic, suivi de Marat Safin et de Rafael Nadal.

La dernière décennie a eu comme grands protagonistes Kim Clijsters, Victoria Azarenka, Li Na, la très forte Serena Williams, Angelique Kerber, Caroline Wozniacki, Naomi Osaka et Sofia Kenin, tandis que parmi les hommes il y a cette domination absolue de Novak Djokovic et du grand Federer, sans oublier l'incroyable exploit de Stan Wawrinka en 2014.

Qui gagnera en 2021? Mats Wilander a affirmé que Roger Federer était désormais plus susceptible de gagner un Grand Chelem que Serena Williams. Et la légende suédoise a déclaré que la superstar américaine avait "foiré" sa meilleure chance de remporter un 24e titre lors de la finale de Wimbledon 2018, lorsqu'elle avait même Meghan Markle dans les tribunes.

Wilander au sujet de Serena Williams

"Serena Williams a bien sûr atteint la finale, mais elle n'a pas été proche. Elle n'est pas comme Roger Federer, Rafael Nadal ou Novak Djokovic, il y a là une grande différence.

Roger est encore plus dangereux. Elle n'a pas bien servi depuis trois ans. C'est l'arme la plus dominante de l'histoire du tennis. Ce n'est même plus le meilleur service sur le tour et c'est un gros problème, car ce serait comme leur enlever son coup droit à Nadal ou son revers à Djokovic.

Le service doit revenir pour qu’il ait une chance de gagner. Sans cela, je ne peux pas l'imaginer jouer contre ces jeunes joueurs et les broyer physiquement, puis jouer sur le mental pendant les gros points", a expliqué Mats Wilander.