"Les Trois Grands tirent leur énergie des fans, "déclare Aisam-ul-Haq Qureshi



by   |  LECTURES 739

"Les Trois Grands tirent leur énergie des fans, "déclare Aisam-ul-Haq Qureshi

Le tennis a également dû faire face aux graves conséquences de la pandémie mondiale. Après les six mois de suspension des deux circuits, la plupart des tournois ont été organisés sans que le public puisse être présent.

Roland Garros a réussi à accueillir 1000 spectateurs par jour, un chiffre dérisoire par rapport aux standards habituels du deuxième Grand Chelem saisonnier. Grâce aux mesures strictes imposées par le gouvernement, l'Open d'Australie vise à atteindre une capacité de 50% pour le ‘Happy Slam’, qui se déroulera dans un peu moins d'un mois pour permettre à tous les joueurs d'effectuer les deux semaines de quarantaine obligatoire.

Novak Djokovic et Rafael Nadal se sont plutôt bien adaptés à la nouvelle atmosphère créée par les stades vides, tandis que Roger Federer a raté la majeure partie de la saison dernière en raison d'une double opération au genou droit.

Le champion de Grand Chelem à 20 reprises a également décidé de renoncer à l'Open d'Australie de 2021 pour la première fois au cours des 23 dernières éditions.

S'exprimant dans la dernière édition de «The Epic Show», le spécialiste du double Aisam-ul-Haq Qureshi a analysé comment le public joue un rôle important dans le tennis et le sport en général.

Qureshi sur les Trois Grands

"Il y a 140 pays impliqués dans le tennis. Le tennis serait probablement le dernier sport à être relancé cette année. Les organisateurs de grands tournois comme l'Open d'Australie, Roland Garros, l'US Open et Wimbledon gagnent une part importante de leurs revenus auprès des spectateurs.

Je ne pense pas que nous puissions jouer au tennis sans fans, " a déclaré Aisam-ul-Haq Qureshi. Le finaliste du double chez les hommes de l'US Open de 2010 a ensuite fait écho aux opinions de Roger Federer et a déclaré que jouer sans fans serait un défi.

"J'ai vu les interviews de Roger Federer, Novak Djokovic et Rafael Nadal, et ces joueurs tirent leur énergie des fans présents", a-t-il ajouté. Pour l'Open d'Australie de 2021, il y a déjà beaucoup d'obstacles que les joueurs devront franchir.

En raison de l'émergence de la nouvelle souche du COVID-19, les joueurs et leurs équipes devront être mis en quarantaine stricte pendant 14 jours avant de jouer. Les joueurs pourront s'entraîner pendant quelques heures mais sous supervision.

Pour Rafael Nadal, c'est un appel difficile. Déjà, l'entourage des joueurs est limité. Et comme sa famille ne devrait pas voyager, Nadal a perdu un important solutionneur de problèmes de son équipe. Il sera intéressant de voir comment il se comporte sans son entraîneur-chef Carlos Moya.